Jean Castex dénonce des « violences inadmissibles » contre des élus

Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé mardi comme des « violences inacceptables la multiplication des agressions et des menaces de mort contre des élus avant le débat à l’Assemblée nationale sur le pass vaccinal, promettant de punir ces « actes ignobles ».

« S’agissant de dépositaires de l’autorité publique, de dépositaires du suffrage universel, alors le recours à la violence, c’est la démocratie, le pacte républicain qu’il vient menacer », a affirmé Jean Castex, en réponse à une question du député LREM de l’Oise Pascal Bois dont le garage a été incendié la semaine dernière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :