Les communautés rurales camerounaises savourent la CAN grâce à l’aide de la Chine

C’était un grand jour pour Jackson Bessala Ndongo, un fan de football. Son pays, le Cameroun, devait affronter l’Ethiopie lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

A 6h du matin, ce père de trois enfants était déjà prêt à accomplir ses tâches domestiques, aller à la ferme et revenir juste à temps pour disposer des chaises chez son oncle où plusieurs autres villageois devaient venir regarder ce match crucial à la télévision.

Il y a trois ans, il était impossible de suivre un match en direct à la télévision dans ce village.

« Avant, ce n’était pas facile de voir le match ici au village. Je faisais plus d’un kilomètre pour aller au centre-ville pour regarder le match et c’était la même distance pour le retour. On avait raté le commencement quelques fois car on était parti tard », se souvient M. Ndongo qui aime aussi regarder la Ligue des champions de l’UEFA.

Beaucoup de foyers n’avaient pas de télévision et même s’il y en avait une, on ne pouvait voir que deux ou trois chaînes, la télévision numérique étant alors une vue de l’esprit, ajoute ce villageois de 34 ans.

C’était à ce moment-là que StarTimes est intervenu. En 2019, cet opérateur de télévision numérique chinois est arrivé dans le village de M. Ndongo, Djounyat, situé à quelque 75km au nord de la capitale camerounaise, Yaoundé, pour aider à la mise en place d’un signal de télévision par satellite dans le cadre du projet d »‘Accès à la TV satellite pour 10.000 villages africains » soutenu par la Chine.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :