Tchad: les magistrats se mettent en grève contre l’insécurité dont ils souffrent

A l’appel de leurs syndicats, les magistrats tchadiens observent, à compter de ce jeudi, une grève de trois jours sur l’ensemble du territoire national, pour protester contre l’insécurité dont ils souffrent, selon un communiqué conjoint rendu public mercredi soir.

Le Syndicat des magistrats du Tchad (SMT) et le Syndicat autonome des magistrats du Tchad (SYAMAT) dénoncent « la récurrente insécurité en milieu judiciaire en général et celle des magistrats en particulier », indique le communiqué.

Le 14 mars, Moussa Hissein Abdoulaye, juge de paix de Mao, dans la province du Kanem (ouest), a été attaqué à son domicile par un groupe de personnes qui l’ont roué de coups de bâton, lui fracturant un bras.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :