Mali : départ du médiateur de la CEDEAO sans un accord sur le calendrier de la transition

Le médiateur de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Goodluck Jonathan, a quitté Bamako dimanche soir après avoir eu avec le gouvernement malien 48 heures d' »intenses négociations », qui n’ont toutefois pas abouti à un consensus sur le calendrier de la transition.

Selon un communiqué publié par le gouvernement, la CEDEAO a proposé un chronogramme de 12 à 16 mois. Une proposition que la partie malienne a jugée « essentiellement électoraliste », note le communiqué, car ne prenant pas en compte « les aspirations légitimes de réformes politiques et institutionnelles exprimées par le peuple malien ».

Selon un communiqué publié par le gouvernement, la CEDEAO a proposé un chronogramme de 12 à 16 mois. Une proposition que la partie malienne a jugée « essentiellement électoraliste », note le communiqué, car ne prenant pas en compte « les aspirations légitimes de réformes politiques et institutionnelles exprimées par le peuple malien ».

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :