Mali : les 24 mois fixés pour la durée de la transition ne sont pas négociables (Premier ministre)

Les vingt-quatre mois fixés par les autorités maliennes comme durée de la transition ne sont pas négociables, a assuré vendredi le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga.

Il s’adressait à près d’un millier de personnes réunies place de l’Indépendance à Bamako pour demander le retrait du Mali de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Lors de cette manifestation initiée par un collectif réunissant des associations, des syndicats et d’autres organisations de la société civile, une lettre ouverte adressée au président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta, a été remise à M. Maïga. Pour ce collectif, il est « inconcevable » que le Mali  »puisse continuer à payer pour son combat contre l’impérialisme, le néo-colonialisme français », à travers des institutions sous-régionales qui, malheureusement, « ne répondent plus aux normes préétablies par les initiateurs ».

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :