Bénin/Elections législatives : la fièvre électorale monte dans les états-majors des partis

A moins de neuf mois des prochaines élections législatives du Bénin prévues pour le 8 janvier 2023, la fièvre électorale monte déjà dans les états-majors des partis politiques de la mouvance au pouvoir et de l’opposition, où les leaders rivalisent d’ardeurs et de stratégies pour la conquête des électeurs, a constaté jeudi Xinhua à Cotonou.

D’après le nouveau code électoral en vigueur au Bénin, les députés à l’Assemblée nationale sont élus au suffrage universel direct au scrutin de liste à la représentation proportionnelle pour un mandat de cinq ans dans 24 circonscriptions correspondant aux limites des départements.

Ainsi, pour présenter une liste de candidature crédible aux électeurs béninois, les deux grandes forces politiques de la mouvance au pouvoir, le Bloc républicain et l’Union progressiste, ont déjà défini les critères d’éligibilités des candidats, qui seront positionnés sur la liste de chacune de leurs formations.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :