Poutine accuse Kiev d’empêcher la reddition des combattants ukrainiens

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé vendredi que Kiev refusait que les derniers soldats ukrainiens retranchés dans la zone industrielle d’Azovstal, dans le port assiégé de Marioupol, se rendent.

« La vie de tous les militaires ukrainiens, combattants nationalistes et mercenaires étrangers est garantie s’ils déposent les armes (…) Mais le régime de Kiev n’autorise pas cette possibilité », a dit M. Poutine, selon un communiqué du Kremlin résumant un échange téléphonique avec le président du Conseil européen, Charles Michel.

La veille, le chef de l’Etat russe a ordonné d’assiéger l’immense site industriel d’Azovstal, où se trouvent 2.000 militaires selon Moscou, mais pas d’y donner l’assaut pour préserver la vie de soldats russes.

Vendredi, Vladimir Poutine a en outre jugé « irresponsables les déclarations de représentants de l’UE sur la nécessité de régler la situation en Ukraine par la voie militaire, ainsi que le fait d’ignorer de nombreux crimes de guerre ukrainiens ».

Avec AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :