Tanzanie : 23 pharmacies non autorisées fermées alors qu’une campagne nationale de répression commence

Le Conseil de la pharmacie de Tanzanie a lancé une campagne nationale de répression contre les pharmacies non autorisées, et 23 d’entre elles ont été fermées dès vendredi dans la capitale commerciale du pays Dar es Salaam, a annoncé samedi le ministère de la Santé dans un communiqué.

Selon Elizabeth Shekalaghe, la greffière du Conseil de la pharmacie de Tanzanie citée dans le communiqué, la campagne de répression qui vise à débusquer les pharmacies non autorisées est continue et sera menée dans tout le pays.

Le Conseil a appelé les populations à signaler aux autorités compétentes les pharmacies qu’elles soupçonnent d’exercer illégalement, indique le communiqué.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :