Le Nigeria interdit le paiement de rançons aux kidnappeurs

Le Sénat nigérian a adopté mercredi un projet de loi visant à interdire le paiement de rançons aux kidnappeurs tout en modifiant une loi existante contre le terrorisme dans le pays africain le plus peuplé.

Le projet de loi 2022 d’amendement de la loi sur le terrorisme (prévention) de 2013, qui vient d’être adopté, devrait être entériné par le président nigérian Muhammadu Buhari dès que possible, a indiqué le président du Sénat, Ahmad Lawan, dès qu’il aura franchi l’étape de la troisième lecture en séance plénière.

M. Lawan a expliqué que le projet de loi modifié complétera les efforts du gouvernement nigérian dans la lutte contre l’insécurité lorsqu’il sera promulgué par le président Buhari.

Depuis de nombreux mois, le Nigeria est en proie à une série d’affaires d’insécurité, notamment des enlèvements, du terrorisme, du banditisme et de la piraterie, pour n’en citer que quelques-uns.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :