Burkina Faso : 11 morts dans une double attaque terroriste

Cinq gendarmes, deux militaires et quatre volontaires pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs de l’armée) ont été tués jeudi dans deux attaques terroristes survenues dans le nord et le centre-nord du Burkina Faso, a annoncé l’armée dans un communiqué.

Expliquant les faits, l’armée indique qu’une patrouille du détachement militaire de Sollé a été prise à partie jeudi, lors de sa progression à une dizaine de kilomètres de Sollé dans la province du Loroum (nord), tuant deux militaires et quatre combattants volontaires.

Le même jour, des éléments de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) ont riposté à une embuscade tendue par des terroristes à Ouanobé, dans la province du Sanmatenga (centre-nord). « Cinq éléments ont malheureusement perdu la vie au cours de cet incident. Les blessés, au nombre de neuf, ont été évacués et pris en charge », selon le communiqué.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :