L’ONU met en garde contre la progression de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Est

Le nombre de personnes confrontées à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et à des pénuries d’eau graves en Afrique de l’Est pourrait monter jusqu’à 20 million, ont mis en garde mercredi les Nations Unies.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), plus de 15 millions de personnes sont déjà confrontées à des crises alimentaires en Ethiopie, au Kenya et en Somalie.

« Dans ces trois pays, près de 5,7 millions d’enfants souffrent de malnutrition aigüe, tandis que plus de 3 millions de têtes de bétail – dont les familles d’éleveurs dépendent pour leur alimentation et leur revenu – sont décédées », a déclaré l’OCHA dans un communiqué publié à Nairobi, capitale du Kenya.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :