Le nombre de Kenyans affectés par la sécheresse s’élève à 3,5 millions

Près de 3,5 millions de Kenyans, en particulier dans les régions arides et semi-arides, sont exposés à la famine en raison de la sécheresse, a déclaré jeudi l’Autorité nationale de gestion de la sécheresse (NDMA) du Kenya.

Ce nombre a augmenté de 400.000 pour atteindre 3,5 millions, contre 3,1 millions en février, a précisé cette agence gouvernementale dans sa dernière mise à jour sur la situation de sécheresse au Kenya.

« La situation de sécheresse continue de frapper 17 des 23 comtés aux terres arides et semi-arides. Cette situation est attribuée à la faiblesse de la saison des pluies courte de 2021, associée à l’échec des deux saisons [de pluies] précédentes d’affilée, et au démarrage tardif de la saison des piues longue de 2022 », a indiqué le NDMA, observant que les régions les plus affectées sont les huit régions du nord du Kenya, à savoir celles de Marsabit, de Manderan de Wajir, de Samburu, d’Isiolo, de Baringo, de Turkana et de Laikipia.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :