L’Afrique centrale réitère l’interdiction des crypto-actifs au sein de son espace

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) vient de rappeler l’interdiction des crypto-actifs au sein de l’espace communautaire, « afin de garantir la stabilité financière et de préserver les dépôts à la clientèle ».

Dans un communiqué rendu public vendredi par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) dont le siège se trouve dans la capitale camerounaise, Yaoundé, la COBAC, l’organisme en charge de la surveillance bancaire, rappelle la prohibition dans ledit espace de certaines opérations liées à l’usage des crypto-actifs au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Ces interdictions ont notamment trait à la souscription et la détention des crypto-monnaies « de quelle que nature que ce soit pour compte propre ou pour compte des tiers, l’échange ou la conversion, le règlement ou la couverture en devise ou en franc CFA des transactions relatives aux crypto-monnaies ou ayant un lien avec celles-ci », a indiqué la COBAC au terme d’une session extraordinaire tenue le 6 mai par visioconférence.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :