Burkina Faso : la chambre de refuge censé abriter les huit mineurs coincés sous la terre depuis plus de 30 jours est vide

Les Huit mineurs dont six Burkinabè, un Tanzanien et un Zambien, qui étaient coincés depuis le 16 avril dernier dans la mine souterraine de zinc de Perkoa dans la province du Sanguié, dans le centre-ouest du Burkina Faso, n’ont été retrouvés dans la chambre de refuge où ils étaient censés se trouver, a annoncé mardi, le gouvernement burkinabè qui a assuré que les opérations de recherches se poursuivent.

« Les équipes de sauvetage descendues dans la mine ont ouvert la chambre de refuge, malheureusement la chambre est vide. Tout laisse à penser que les mineurs n’ont pas pu atteindre la chambre de refuge au moment de l’inondation et les recherches se poursuivent », a écrit le gouvernement burkinabè dans un communiqué.

Le comité de gestion de la crise est en concertation d’urgence et le gouvernement suit de près la poursuite des opérations sur le terrain, selon le communiqué.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :