RDC : l’ONU condamne les attaques du M23 contre l’armée congolaise et la MONUSCO

La représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, a condamné dimanche soir les attaques du Mouvement du 23 mars (M23) contre l’armée congolaise et la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) dans le nord-est du pays dimanche matin.

Dans un communiqué, Mme Keita, également cheffe de la MONUSCO, a accusé les rebelles du M23 d’avoir délibérément ciblé les casques bleus de la MONUSCO en position dans la zone de Shangi, de la province du Nord-Kivu, quelques heures après avoir attaqué les positions des forces armées de la RDC (FARDC).

« Une opération conjointe FARDC-MONUSCO a ensuite été lancée pour libérer la zone des combattants M23, avec pour objectif prioritaire la protection des civils et dans le respect de la politique de diligence sur la prévention des violations des droits de l’homme », a souligné la cheffe de la MONUSCO.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :