Le président de la Commission de l’UA affirme que l’Afrique est devenue une « victime collatérale » du conflit en Ukraine

Le continent africain est devenu une victime collatérale du conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine, a déclaré mercredi le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

« En perturbant profondément le fragile équilibre géopolitique et géostratégique mondial, il (le conflit en Ukraine) a également jeté une lumière crue sur la fragilité structurelle des économies africaines », a indiqué M. Mahamat dans un communiqué.

Le conflit actuel se caractérise par une réduction de l’offre mondiale de produits agricoles et par une envolée de l’inflation des prix alimentaires, a indiqué le président de la Commission de l’UA.

« Le signe le plus emblématique de ces fragilités est la crise alimentaire qui fait suite aux troubles climatiques, et à la crise sanitaire de la COVID-19, amplifiée aujourd’hui par le conflit en Ukraine », a-t-il poursuivi.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :