La Namibie lutte pour réduire le nombre de cas de paludisme

La Namibie lutte pour réduire le nombre de cas de paludisme dans la région orientale de Kavango, les zones les plus touchées étant Andara, Rundu et Nyangana, ont annoncé jedui des responsables.

Selon Annety Likando, praticienne en chef de la santé environnementale au ministère de la Santé et des Services sociaux, l’approvisionnement en moustiquaires est notamment limité, ce qui rend difficile pour le gouvernement de faire chuter le nombre de cas.

« Notre couverture de la pulvérisation résiduelle intérieure cette année est de 46 % par rapport à notre objectif qui est censé être de 85 %. La raison en est que nous n’avons pas réussi à nous procurer suffisamment d’insecticides en tant que ministère en raison des réglementations liées à la Covid-19 qui ont été mises en œuvre dans le monde entier. Avec ces 46 %, nous avons réussi à couvrir plus de 91.000 chambres », a-t-elle indiqué.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :