Burkina Faso : cinq soldats tués et une quarantaine de terroristes « neutralisés » dans deux attaques

Cinq membres des forces de défense et de sécurité dont un militaire et quatre gendarmes ont été tués et une quarantaine de terroristes « neutralisés » jeudi au cours de deux attaques contre un détachement de gendarmerie et une mine d’or, a annoncé l’armée burkinabè dans un communiqué.

La première attaque a eu lieu au petit matin contre le Groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention (GARSI) de Barani basé dans la province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun (nord-ouest).

« Une vingtaine de terroristes ont été abattus tandis que trois autres ont été capturés. Au cours des combats, quatre gendarmes ont malheureusement été mortellement atteints », a indiqué l’état-major général des Armées dans un communiqué.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :