Burkina Faso : les populations d’une ville à l’est du pays manifestent contre l’insécurité

Plusieurs centaines de personnes sont descendues samedi dans les rues de la ville de Pama de la province de la Kompienga (est) pour protester contre la dégradation de la situation sécuritaire dans cette région et précisément dans la ville depuis quelques mois, a-t-on appris des responsables de la manifestations.

« Aujourd’hui fait cinq mois que la province de la Kompienga est coupée du reste du Burkina, assiégée par les groupes armés, même si la situation sécuritaire était très dégradante depuis les avènements du terrorisme au Burkina Faso », ont écrit les manifestants dans une déclaration adressée aux autorités.

Les manifestants soulignent que cet état de fait « laisse voir un contrôle parfait des groupes armés sur toute l’étendue du territoire de la province car sur 43 villages et secteurs de la province, il n’y a que Pama centre et Kompienga centre où l’on peut voir les traces de l’Etat burkinabé ».

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :