Le Kenya supprime les droits de douane sur le maïs importé pour renforcer sa sécurité alimentaire

Le Kenya a annoncé vendredi la suppression des taxes sur le maïs importé dans le but de renforcer la sécurité alimentaire, à la lumière d’une période de sécheresse prolongée et de la pression de l’inflation qui pèse sur les ménages.

Selon Cyrus Oguna, le porte-parole du gouvernement, cette exonération des droits sur le maïs importé vise à stabiliser l’approvisionnement en céréales, un aliment de base pour de nombreux ménages kényans.

M. Oguna a par ailleurs indiqué que le gouvernement s’était engagé à trouver une solution durable à l’insécurité alimentaire en augmentant la superficie consacrée à la culture du maïs et d’autres cultures de base comme le blé et le riz, précisant que le nombre de Kényans confrontés à une crise alimentaire est passé à 4,1 millions, contre 3,5 millions il y a quelques mois à peine.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :