Ethiopie: 153 rebelles présumés accusés d’avoir commis un massacre ont été abattus

La force opérationnelle conjointe de sécurité et de renseignement éthiopienne a révélé samedi avoir tué 153 rebelles présumés de l’Armée de libération oromo (OLA) accusés d’avoir commis un récent massacre.

La force opérationnelle conjointe a indiqué dans un communiqué de presse que 900 autres rebelles présumés de l’OLA avaient été arrêtés dans le cadre d’une opération de sécurité d’un mois, du 14 juin au 14 juillet.

Selon le communiqué, les rebelles présumés de l’OLA tués et arrêtés étaient liés à un massacre perpétré le mois dernier contre des agriculteurs principalement d’origine amhara dans la localité rurale de Tole, dans le district de Gimbi, dans la zone Mirab Welega (Ouest Welega) dans la région d’Oromia en Ethiopie.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :