L’ONU avertit que les partenaires humanitaires pourraient arrêter leur aide à la Somalie en raison d’un manque de financement

Les partenaires humanitaires seront contraints d’arrêter les programmes d’aide essentiels à la Somalie en raison d’un manque de financement, a averti dimanche le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Selon l’OCHA, faute de financement immédiat, les programmes tels que l’aide alimentaire, les activités nutritionnelles, la fourniture de soins de santé efficaces et le soutien aux moyens de subsistance seront suspendus, ajoutant dans son dernier rapport sur le coût de l’inaction publié dans la capitale somalienne Mogadiscio que « davantage de Somaliens souffriront et les progrès réalisés au cours de la dernière décennie seront perdus ».

L’agence de l’ONU a également souligné que l’urgence de la sécheresse en Somalie s’est aggravée avec près de la moitié de la population, soit 7,7 millions de personnes, qui a besoin d’une aide humanitaire ou d’une protection, précisant que la sécheresse a touché au moins 7 millions de personnes, dont 918.000 ont été contraintes de quitter leurs foyers en quête d’eau, de nourriture et de pâturages, y compris des groupes minoritaires.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :