Burkina Faso : 15 militaires tués dans une double attaque dans le centre-nord du pays

Quinze soldats burkinabè ont été tués mardi dans une double attaque à l’engin explosif improvisé dans le centre-nord du pays lors d’une mission d’escorte conduite par une unité militaire, a annoncé l’armée dans un communiqué.

Selon le communiqué, un des véhicules du convoi transportant des combattants a sauté sur un engin explosif à hauteur de la localité de Namsiguia (province du Bam, région du Centre-Nord).

Alors que s’organisaient les opérations de secours et de sécurisation, un deuxième engin a manifestement été activé à distance, causant de nombreuses victimes, selon la même source.

« Le bilan des deux incidents fait état de 15 militaires tombés et d’un blessé », précise le communiqué qui évoque également des dégâts matériels.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :