Cameroun : rentrée scolaire sur fond de menace de grève des enseignants

Lundi, plus de six millions d’élèves des écoles maternelles à l’enseignement secondaire ont repris le chemin de l’école au Cameroun pour entamer l’année scolaire 2022/2023, alors que les syndicats d’enseignants du public ont appelé à une grève pour protester contre « les promesses non tenues du gouvernement ».

Les mouvements « On a trop supporté » (OTS) et « On a trop attendu » (OTA), ainsi que le Syndicat des enseignants du Cameroun pour l’Afrique (SECA), ont soumis un avis d’arrêt de travail aux services du Premier ministre à la mi-août. Dans le document, qui a été largement diffusé sur les réseaux sociaux, ils demandent à leurs collègues de s’abstenir de toute activité pédagogique entre le 5 et le 9 septembre 2022, et de prolonger éventuellement l’arrêt de travail.

Les manifestants demandent que les dettes des enseignants soient payées en totalité et que le statut spécial des enseignant soit signé et appliqué, mais aussi qu’un calendrier acceptable de résolution soit publié pour leurs autres revendications.

Avec AP Xinhua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :