Mali : promulgation de la nouvelle loi électorale (président)

La nouvelle loi électorale du Mali a été promulguée par le président de la transition malienne, Assimi Goïta, et publiée vendredi dans le Journal officiel du pays.

Réuni en séance plénière, il y a une semaine, le Conseil national de transition (CNT) qui fait office d’organe législatif avait adopté la loi électorale. Au terme de débats houleux avec les membres du gouvernement qui assistaient à la session, le CNT avait voté la loi avec 115 voix pour, trois contre et zéro abstention.

Au lendemain de cette adoption, le Comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a publié un mémorandum au vitriol pour, surtout, dénoncer les amendements portés aux articles sur l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) qui échappe au contrôle de la Primature.

Avec AP Xinhua

Congo-Brazzaville : plus de 2.000 candidats aux élections législatives

La campagne pour les élections législatives, auxquelles se présenteront plus de 2.000 candidats, a été ouverte ce vendredi sur l’ensemble du territoire de la République du Congo, selon le ministère de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et du Développement local.

Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) est celui qui a présenté le plus de candidats, soit 127 candidats. Il est suivi par l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), premier parti de l’opposition, qui a présenté 45 candidats.

A Brazzaville, des banderoles aux effigies des candidats sont visibles partout sur les murs, des carrefours, des ronds-points et des grandes places publiques.

Tous ces candidats briguent les 151 sièges de l’Assemblée nationale. Dans la législature finissante, plus de 90% des sièges sont détenus par le PCT et ses alliés de la majorité présidentielle.

Avec AP Xinhua

La Côte d’Ivoire et le Niger renforcent leur coopération dans plusieurs domaines

La Côte d’Ivoire et le Niger renforcent leur coopération avec la signature jeudi à Abidjan de plusieurs accords dans divers domaines dans le cadre d’une visite officielle de 48 heures effectuée par le président nigérien Mohamed Bazoum en Côte d’Ivoire.

A cette occasion, cinq accords ont été paraphés dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, des hydrocarbures, des ressources animales et dans l’enseignement technique et la formation professionnelle ainsi que sur les consultations politiques.

Lors d’une conférence de presse, le président ivoirien Alassane Ouattara et son hôte ont insisté sur l’excellence des relations historiques d’amitié et de coopération entre leurs pays et réitéré leur détermination à œuvrer à leur raffermissement et à leur diversification pour les hisser à un niveau plus élevé.

Avec AP Xinhua

ONU : la Chine appelle à la levée de l’embargo sur les armes en RCA

Dai Bing, le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, a appelé mercredi le Conseil de sécurité à lever au plus vite l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine (RCA).

Le ministre des Affaires étrangères de la RCA a écrit au président du Conseil de sécurité le 8 juin, soulignant que l’embargo sur les armes a un impact important sur le maintien de la sécurité nationale, et insistant sur les grands efforts du gouvernement centrafricain pour mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité et faciliter la levée de l’embargo.

La Chine espère que le Conseil écoutera l’appel de la RCA et lèvera rapidement l’embargo, afin d’aider la RCA à faire face aux problèmes de sécurité et à maintenir la stabilité nationale, a indiqué le diplomate chinois.

Il a appelé à un soutien international pour relancer l’économie de la RCA et améliorer la situation humanitaire.

Avec AP Xinhua

Le chef de la Commission de l’UA condamne le massacre de 132 civils au Mali

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi le récent massacre de 132 civils dans le centre du Mali.

Le gouvernement malien a indiqué lundi soir qu’ils avaient été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Diallassagou, Dianweli et Deguessagou, trois villages de l’arrondissement rural de Bankass.

Se disant « profondément choqué et attristé » par ce massacre qu’il condamne de toutes ses forces, M. Faki a souhaité que les auteurs de cette « innommable tragédie » soient recherchés et traduits en justice.

Avec AP Xinhua

Le président tunisien reçoit la première mouture de la nouvelle Constitution

Le présiden tunisien, Kaïs Saïed, a reçu lundi la première mouture de la nouvelle Constitution, conformément aux délais définis par un décret relatif à la formation de la Commission nationale consultative pour la création d’une nouvelle République, a annoncé la présidence tunisienne.

Ce projet de la nouvelle Constitution a été remis au chef de l’Etat tunisien par le doyen Sadok Belaïd, président coordinateur de ladite commission, selon la même source.

Après validation du président tunisien, le projet de la nouvelle Constitution sera par la suite publié dans le Journal officiel de la République tunisienne (JORT) dans un délai ne dépassant pas le 30 juin courant.

Avec AP Xinhua

Le Kenya accueille un sommet régional sur le conflit en RDC

Le président kényan Uhuru Kenyatta accueille lundi des dirigeants régionaux pour le troisième sommet visant à ramener la paix dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le bureau du président Kenyatta a déclaré que la troisième réunion des chefs d’Etat de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) sur le dialogue intercongolais du processus de Nairobi sur la situation de la paix et de la sécurité dans l’est de la RDC avait lieu en présence du président ougandais Yoweri Museveni, du président rwandais Paul Kagame, du président burundais Evariste Ndayishimiye, de Salva Kiir Mayardit, président du Soudan du Sud, et du président Felix Tshisekedi de la RDC.

La présidence kényane a ajouté que la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan était représentée à la réunion par l’ambassadeur du pays au Kenya, le haut-commissaire John Stephen Simbachawene.

Avec AP Xinhua

Mali : un Casque bleu de la MINUSMA tué dans l’explosion d’une mine à Kidal

Un Casque bleu a été tué dans l’explosion d’une mine artisanale à Kidal, dans le nord du Mali, a annoncé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans un communiqué publié dimanche.

Le soldat onusien qui faisait partie d’une patrouille de sécurité de la la force de la MINUSMA commise à la détection des mines, est mort après avoir été grièvement blessé par l’explosion de la mine artisanale.

Avec AP Xinhua

RDC : nouvelles attaques par le M23 contre les casques bleus de l’ONU (MONUSCO)

Au moins six tirs de mortiers ont été lancés dimanche par des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) contre des positions de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), dans la région de Shangi, de la province du Nord-Kivu (nord-est), a fait savoir dimanche soir la MONUSCO.

Via le compte Twitter de la MONUSCO, la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita, « condamne sans réserve ces nouvelles attaques ciblées du M23 », notant que viser des casques bleus de l’ONU « peut constituer un crime de guerre au regard du droit international ».

Avec AP Xinhua

Congo-Brazzaville : plus de 2 milliards de dollars d’investissements directs étrangers attendus dans le secteur pétrolier

Le gouvernement de la République du Congo attend plus de deux milliards de dollars américains d’investissements directs étrangers dans son secteur pétrolier, à la suite des avenants signés avec les compagnies opérant au Congo, a appris Xinhua dimanche à Brazzaville, capitale congolaise, de source proche du ministère des Hydrocarbures.

Ces avenants portent notamment sur les contrats de partage de production.

Ces nouveaux investissements devraient relancer le secteur pétrolier congolais qui a connu au cours de ces dernières années une baisse d’activités due à la crise économique, financière et sanitaire causée par la pandémie de la COVID-19, selon le gouvernement.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :