Mali : deux Casques bleus tués et quatre autres blessés dans l’exposition d’une mine artisanale (MINUSMA)

Deux Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sont morts et quatre autres ont été gravement blessés lorsque leur véhicule a sauté sur une mine artisanale durant une patrouille de recherche et de détection de mines à Tessalit (nord-est), a déploré lundi la mission onusienne sur son compte Twitter.

‘’Pensées émues à nos Casques bleus : 2 morts et 4 blessés à Tessalit suite à l’explosion d’une mine. Les engins explosifs improvisés (EEI) sont l’une des graves menaces à laquelle font face nos collègues. Je salue à nouveau leur courage et leur sens du devoir », souligne le tweet signé du chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane.

Par sa résolution 2640 (2022) du 29 juin dernier, le Conseil de sécurité des Nations Unies a prorogé jusqu’au 30 juin 2023 le mandat de la MINUSMA.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : ouverture des assises nationales pour désigner un président de la transition

Les assises nationales devant aboutir à la signature de la charte de la transition au Burkina Faso et la désignation d’un président civil ou militaire pour gérer la transition débutaient vendredi à Ouagadougou en présence de plus de 300 délégués venus des 13 régions du pays, a-t-on constaté sur place.

« A travers ces assises, nous avons un rendez-vous avec l’histoire », a indiqué le capitaine Ibrahim Traoré, chef de la junte au pouvoir, dans son discours d’ouverture, lu par le capitaine Marcel Medah.

Ce dernier a appelé les participants à cette rencontre à taire leurs divergences et à avoir à l’esprit l’intérêt supérieur du pays qui est confronté à l’insécurité depuis 2015.

Il a aussi indiqué qu’une plateforme numérique avait été mise en place pour recueillir les contributions de tous les citoyens, afin de parvenir à un consensus national.

Sont invitées à ces assises les forces vives nationales comme régionales, à savoir le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), les forces de défense et de sécurité, les organisations de la société civile, les partis politiques, les organisations religieuses et coutumières, les volontaires pour la défense de la patrie (VDP), les personnes déplacées internes, les syndicats et les Burkinabè de l’extérieur.

Avec AP Xinhua

L’Afrique appelée à collaborer contre le changement climatique pour assurer la sécurité de ses ressources en eau

Le ministre namibien de l’Agriculture, de l’Eau et de la Réforme agraire, Calle Schlettwein, a déclaré jeudi que des efforts collaboratifs étaient nécessaires pour gérer au niveau régional les ressources en eau transfrontalières et partagées.

S’exprimant lors de la 13e session du comité exécutif du Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW) dans la capitale namibienne Windhoek, M. Schlettwein a indiqué que 2022 avait été une année au cours de laquelle l’Afrique avait était confrontée au changement climatique et à ses catastrophes dévastatrices liées à l’eau, qui ont ravagé l’ensemble du continent.

Des actions urgentes sont nécessaires pour renforcer les capacités à réduire le fardeau des maladies et des taux de mortalité associés aux défaillances des services d’assainissement et d’hygiène, a-t-il souligné. En outre, il faut investir dans les ressources en eau pour créer une plus grande résilience aux chocs climatiques, sanitaires et des systèmes alimentaires, et améliorer la gestion des risques liés aux catastrophes, a poursuivi M. Schlettwein.

Avec AP Xinhua

Tchad : Saleh Kebzabo nommé Premier ministre de transition

L’opposant historique tchadien Saleh Kebzabo a été nommé Premier ministre, chef du gouvernement de transition, selon un décret présidentiel publié mercredi à la radiotélévision publique.

La nomination de M. Kebzabo est intervenue 24 heures après la démission d’Albert Pahimi Padacké et de son gouvernement (en place depuis mai 2021) et 48 heures après l’investiture du général Mahamat Idriss Déby Itno comme président de la transition pour les 24 prochains mois.

Lundi, dans son discours d’investiture, le président Déby a annoncé qu’un nouveau gouvernement d’union nationale serait formé et que la seconde phase de la transition serait consacrée à la mise en œuvre des conclusions du Dialogue national inclusif et souverain, notamment l’organisation d’un référendum et d’élections.

Avec AP Xinhua

Visite du président nigérien Mohamed Bazoum dans l’ouest du pays

Le président nigérien Mohamed Bazoum a entamé lundi une tournée de trois jours dans la région de Dosso (ouest) afin de « tâter le pouls de la nation, de mettre en lumière les problématiques et chercher dans l’écoute et la concertation les solutions idoines dans tous ces terroirs visités », a annoncé la présidence avant son départ.

Gaya, région à potentialités agricoles avérées, devait être la première étape de cette tournée où sont notamment prévues des visites d’infrastructures hydro-agricoles et des industries de transformation.

« Le désenclavement et la desserte des villages et villes » entrent dans la priorité du chef de l’Etat qui entend favoriser « la fluidité des échanges, la sécurité des déplacements avec les chantiers de la route Dosso-Bella », ainsi que « la cohésion sociale entre les différentes communautés agricoles et pastorales » sera au programme des meetings que tiendra M. Bazoum à Tibiri et à Dankassari dans le département de Dogondoutchi.

Avec AP Xinhua

Tchad : Mahamat Idriss Déby Itno investi président de la transition pour deux ans

Le général Mahamat Idriss Déby Itno a été désigné lundi par la Cour suprême comme président de la transition du Tchad pour les deux prochaines années lors d’une séance tenue dans la capitale N’Djaména.

L’investiture a eu lieu 48 heures après la clôture du Dialogue national inclusif et souverain, qui a décidé de prolonger la période de transition de 24 mois supplémentaires, de dissoudre le Conseil militaire de transition arrivé au pouvoir après la mort du maréchal Idriss Déby Itno le 20 avril 2021, et de nommer son fils, le général Mahamat Idriss Déby Itno, comme président de la transition.

« Je me consacrerai exclusivement au service de notre pays et de notre peuple pour que cette confiance ne soit pas trahie », a déclaré le nouveau président.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a publié une déclaration le 29 septembre appelant les membres du Conseil militaire de transition à respecter leur engagement à ne pas se présenter aux élections et à remettre le pouvoir aux civils à la fin de la période de transition de 18 mois.

Avec AP Xinhua

Poutine dénonce l’explosion sur le pont de Crimée comme étant un acte terroriste

L’explosion sur le pont de Crimée était indubitablement un acte terroriste visant à détruire une infrastructure civile cruciale de la Russie, a déclaré dimanche le président russe Vladimir Poutine.

« Les services spéciaux de l’Ukraine en ont été les initiateurs, les exécutants et les cerveaux », a-t-il ajouté lors de sa rencontre avec le président du Comité d’enquête russe, Alexandre Bastrykine.

Confirmant la déclaration de son président, M. Bastrykine a ajouté que des citoyens de Russie et de pays étrangers étaient également impliqués.

« Nous avons déjà établi l’itinéraire du camion qui a explosé. Il a traversé la Bulgarie, la Géorgie, l’Arménie, l’Ossétie du Nord et le territoire de Krasnodar », a indiqué M. Bastrykine.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : le lieutenant-colonel Damiba affirme avoir démissionné pour l’intérêt supérieur de son pays

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, renversé vendredi par un groupe de militaires, a déclaré dans une vidéo diffusée lundi sur les réseaux sociaux, avoir pris la décision de démissionner « en toute conscience et en pleine responsabilité » pour l’intérêt supérieur du Burkina Faso.

M. Damiba a expliqué qu’après des efforts de dialogues et de concertations, « devant les risques de divisions et de fractures au sein de notre armée (…) et l’intérêt supérieur du Burkina Faso, en toute conscience et en pleine responsabilité, j’ai renoncé à compter de ce jour du 2 octobre à ma fonction de chef d’Etat, de président de la transition ».

Il a ajouté que cette décision avait été prise après un dialogue avec les autorités coutumières et religieuses, avec le capitaine Ibrahim Traoré et avec le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la base de sept points d’accord.

Il s’agit entre autres de la poursuite des activités opérationnelles sur le terrain, la garantie de la sécurité et de la non-poursuite des Forces de défense et de sécurité engagées à ses côtés, la poursuite du renforcement de la cohésion au sein des forces armées et la poursuite de la réconciliation nationale.

Avec AP Xinhua

Le secrétaire général de l’ONU espère la réussite des législatives du 17 décembre en Tunisie

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a espéré la réussite des prochaines élections législatives en Tunisie, prévues pour le 17 décembre prochain.

Selon un communiqué publié mardi par le ministère tunisien des Affaires étrangères, M. Guterres a donné ce commentaire lors de son entretien à New York avec le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jerandi, au terme des travaux de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

A cette occasion, M. Guterres a réitéré l’appui de l’ONU au peuple tunisien et à la Tunisie. « L’ONU se range aux côtés de la Tunisie », a-t-il dit.

M. Guterres s’est par ailleurs félicité des efforts déployés par la Tunisie pour traiter les différentes questions lors de cette session de l’Assemblée générale, telles que la lutte contre les répercussions de la pandémie de la COVID-19, la crise alimentaire mondiale et les défis liés aux changements climatiques.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : baisse de 23,5% des arrivées globales de touristes en 2020

Le Burkina Faso a enregistré une baisse de 23,5% des arrivées globales de touristes en 2020 par rapport à l’année 2019, a annoncé mardi la ministre de tutelle de ce secteur, Valérie Kaboré, imputant cette situation à la double crise sécuritaire et sanitaire de la pandémie de nouveau coronavirus.

A l’occasion de la 42e Journée mondiale du tourisme (JMT), elle a ajouté que cette tendance était beaucoup plus prononcée au niveau du tourisme récepteur qui a enregistré une baisse de 53,3%.

Mme Kaboré a expliqué que la crise sanitaire de la pandémie de nouveau coronavirus avait entraîné en 2020 une baisse drastique de 74% des arrivées touristiques internationales et une perte de 120 millions d’emplois directs du tourisme comparativement à l’année 2019.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :