ONU : la Chine appelle à la levée de l’embargo sur les armes en RCA

Dai Bing, le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, a appelé mercredi le Conseil de sécurité à lever au plus vite l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine (RCA).

Le ministre des Affaires étrangères de la RCA a écrit au président du Conseil de sécurité le 8 juin, soulignant que l’embargo sur les armes a un impact important sur le maintien de la sécurité nationale, et insistant sur les grands efforts du gouvernement centrafricain pour mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité et faciliter la levée de l’embargo.

La Chine espère que le Conseil écoutera l’appel de la RCA et lèvera rapidement l’embargo, afin d’aider la RCA à faire face aux problèmes de sécurité et à maintenir la stabilité nationale, a indiqué le diplomate chinois.

Il a appelé à un soutien international pour relancer l’économie de la RCA et améliorer la situation humanitaire.

Avec AP Xinhua

Centrafrique : le gouvernement et l’ONU lancent un plan stratégique pour la protection des civils dans l’est du pays

Le gouvernement centrafricain et l’ONU ont lancé mardi un plan stratégique pour la sécurisation des civils dans la préfecture de la Haute-Kotto, dans l’est de la République centrafricaine (RCA).

Cette décision est survenue après une visite conjointe effectuée par les deux parties à Bria, chef-lieu de la Haute-Kotto, pour faire le point sur la situation sécuritaire de cette localité, a indiqué Vladimir Monteiro, porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), lors de la conférence hebdomadaire.

Avec AP Xinhua

Centrafrique : l’ONU dénonce fermement les attaques contre les organisations humanitaires

La coordonnatrice humanitaire pour la République centrafricaine (RCA), Denise Brown, a condamné fermement ce mercredi la recrudescence d’attaques contre les organisations humanitaires, selon un communiqué publié ce jeudi.

« En une semaine à travers quatre incidents, deux organisations humanitaires ont suspendu leurs activités suite à des attaques armées contre leurs équipes », a déploré Denise Brown qui a précisé que dans la plupart des cas, le personnel a été violenté et leurs biens personnels emportés.

Selon la représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, des hommes armés ont en plus braqué une organisation humanitaire sur un site de distribution de vivres et non vivres, et les articles ont été emportés par les assaillants, laissant dans le désarroi 230 familles déplacées qui attendaient assistance.

Avec AP Xinhua

Centrafrique : l’ONU appelle à l’appui de la population en matière de sécurité

La représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Valentine Rugwabiza, a invité mercredi la population à devenir des partenaires de la sécurité.

Lors d’une conférence de presse à Bangui, la capitale, elle a appelé les habitants à soutenir l’opération conjointe lancée le 10 mai par l’armée centrafricaine et la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) dans le sud du pays.

« Les partenaires de sécurité ne sont pas uniquement les forces, mais c’est aussi l’administration locale et ce sont les populations. Nous n’attendons pas des populations qu’elles soient acteurs, qu’elles s’engagent dans les parties de confrontation ou de combat », a dit Mme Rugwabiza.

Avec AP Xinhua

Centrafrique : le gouvernement veut rassurer le public sur l’adoption de Bitcoin

Le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) veut rassurer le public sur l’inquiétude de la légalisation de la crypto-monnaie de Bitcoin, a indiqué dimanche le ministre centrafricain de l’Economie numérique, des Postes et Télécommunications, Justin Gourna-Zacko, lors d’une interview accordée à Xinhua.

La légalisation de cette monnaie est jugée « anormale » par certains députés de l’opposition et leaders politiques centrafricains, qui trouvent étrange que la RCA, membre de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), soit le premier pays à prendre l’initiative d’une loi sur la crypto-monnaie, sans l’avis du gouverneur de la BEAC et en dehors de tout cadre réglementaire communautaire.

Avec AP Xinhua

Centrafrique : deux humanitaires blessés dans une attaques d’un groupe armé

Deux humanitaires ont été blessés dimanche dans une attaque attribuée à un groupe armé dans la préfecture de Basse-Kotto, dans le centre-sud de la République centrafricaine, a-t-on appris de sources concordantes.

Un véhicule à bord duquel se trouvaient quatre personnes du Community Humanitarian Emergency Board (COHEB), une organisation humanitaire et partenaire des Nation Unies, et un consultant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a été attaqué à 45km de la sous-préfecture d’Alindao par un groupe rebelle assimilé aux éléments de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), deux occupants ayant été blessés, a indiqué à Xinhua Victor Ouiabona, sous-préfet d’Alindao.

Avec AP Xinhua

RCA: deux éléments FACA tués dans une attaque attribuée aux rebelles de la CPC

Deux éléments des forces armées centrafricaines (FACA) ont trouvé la mort et une dizaine blessés ce mercredi dans une attaque lancée par les combattants rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans la préfecture de Ouham-Pendé (nord-ouest) du pays, a-t-on appris de source médiatique locale.

Cette attaque a été menée par des hommes armés assimilés aux éléments des 3R, affiliés à la CPC coordonnée par l’ex-chef d’Etat centrafricain, François Bozizé, et a ciblé une position des FACA dans le village de Nzakoundou, d’après la radio Ndeke Luka,

Avec AP Xinhua

Centrafrique : trois Casques bleus blessés par des engins explosifs

Trois Casques bleus tanzaniens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ont été grièvement blessés jeudi dans l’explosion d’une mine dans le sud-est du pays.

Ce drame est survenu vers 11H00 heure locale après que le véhicule des Casques bleus a sauté sur un engin explosif non identifié au cours d’une patrouille au village Batouri Bole dans la préfecture de la Mambéré-Kadéï, selon un communiqué de la MINUSCA rendu public dans la nuit de jeudi à vendredi.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :