L’UA salue l’initiation des pourparlers de paix entre le gouvernement éthiopien et les rebelles

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (AUPSC) a salué le lancement des pourparlers de paix dirigés par l’UA entre le gouvernement éthiopien et les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF). Dans un communiqué publié vendredi, l’AUPSC a espéré que les pourparlers de paix prévus lundi en Afrique du Sud auraient un résultat fructueux.

Le gouvernement éthiopien et le TPLF ont tous deux confirmé leur présence aux pourparlers de paix de la semaine prochaine.

« Le Conseil félicite vivement les parties pour leurs efforts dévoués visant à une résolution pacifique du conflit et a en outre salué les engagements mutuels à participer véritablement au processus de paix sous les auspices de l’UA », ajoute le communiqué.

L’AUPSC a par ailleurs exhorté les Etats membres de l’UA et la communauté internationale à continuer d’étendre l’aide humanitaire à la population touchée par la guerre, en particulier les femmes et les enfants.

Avec AP Xinhua

Ethiopie: 153 rebelles présumés accusés d’avoir commis un massacre ont été abattus

La force opérationnelle conjointe de sécurité et de renseignement éthiopienne a révélé samedi avoir tué 153 rebelles présumés de l’Armée de libération oromo (OLA) accusés d’avoir commis un récent massacre.

La force opérationnelle conjointe a indiqué dans un communiqué de presse que 900 autres rebelles présumés de l’OLA avaient été arrêtés dans le cadre d’une opération de sécurité d’un mois, du 14 juin au 14 juillet.

Selon le communiqué, les rebelles présumés de l’OLA tués et arrêtés étaient liés à un massacre perpétré le mois dernier contre des agriculteurs principalement d’origine amhara dans la localité rurale de Tole, dans le district de Gimbi, dans la zone Mirab Welega (Ouest Welega) dans la région d’Oromia en Ethiopie.

Avec AP Xinhua

Ethiopie : les recettes d’exportation atteignent 4,12 milliards de dollars lors de l’année fiscale écoulée

Le ministère éthiopien du Commerce et de l’Intégration régionale (MoTRI) a révélé que le pays avait engrangé 4,12 milliards de dollars en recettes d’exportation au cours de l’année fiscale éthiopienne 2021/2022, qui vient de se terminer le 7 juillet.

Dans un communiqué de presse publié vendredi, le ministère a indiqué que les exportations éthiopiennes n’avaient généré que 3,62 milliards de dollars au cours de l’année fiscale 2020/2021, les recettes d’exportation de l’année fiscale 2021/2022 montrant un bond de 500 millions de dollars.

Cependant, le ministère a révélé que les recettes d’exportation de l’année fiscale écoulée étaient légèrement inférieures à l’objectif de recettes d’exportation du gouvernement, qui est de 4,63 milliards de dollars.

« Le secteur agricole a représenté la part la plus importante des recettes d’exportation de l’Ethiopie pour l’exercice 2021/2022, soit 72%, suivi par le secteur minier (14%) et le secteur industriel (12%) », précise le communiqué du MoTRI.

Avec AP Xinhua

L’UA appelle à la retenue et au dialogue à propos du conflit frontalier entre l’Ethiopie et le Soudan

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé mercredi l’Ethiopie et le Soudan à faire preuve de retenue et à entamer un dialogue concernant leur différend frontalier.

Dans un communiqué de presse, il a dit suivre avec une profonde préoccupation l’escalade des tensions militaires entre ces deux pays et profondément regretter les morts le long de leur frontière.

M. Faki a exhorté les deux pays à continuer à contribuer à une résolution pacifique de ce différend sous les auspices du Programme frontalier de l’UA, tout en appelant les deux membres vétérans de l’organisation continentale à mettre fin aux hostilités dans l’intérêt de la stabilité régionale et de la sécurité collective.

Avec AP Xinhua

L’armée éthiopienne dément avoir exécuté des soldats soudanais faits prisonniers

Les Forces de défense nationale éthiopiennes (ENDF) ont rejeté mardi les allégations selon lesquelles elles auraient exécuté sept soldats soudanais faits prisonniers.

L’armée éthiopienne n’était même pas présente dans la zone des atrocités présumées et donc n’a pu commettre ces exécutions, a déclaré Getnet Adane, directeur des relations publiques des ENDF, à la presse d’Etat.

« Le trait distinctif des Forces de défense nationale éthiopiennes est qu’elles traitent tous leurs prisonniers (…) de façon légale et humaine », a-t-il ajouté.

L’armée soudanaise avait accusé dimanche dernier dans un communiqué, relayé par l’agence officielle SUNA, l’armée éthiopienne d’avoir exécuté sept soldats et un civil soudanais retenus prisonniers.

Avec AP Xinhua

L’UA salue les « mesures de confiance » en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a salué les principales mesures de confiance en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie.

Cette déclaration a été faite après que M. Mahamat a reçu le Haut Représentant de l’UA pour la Corne de l’Afrique, l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, qui a informé le président de la Commission de l’UA des engagements en cours concernant l’exécution de son mandat dans la Corne de l’Afrique, selon un communiqué de l’UA publié jeudi.

M. Mahamat a notamment salué l’engagement des parties impliquées dans le conflit en Ethiopie, en faveur d’une résolution pacifique du conflit par le biais d’importantes mesures de confiance entreprises, notamment la levée de l’état d’urgence national, la libération des détenus et des prisonniers de guerre, la mise en place de la Commission nationale de dialogue, la trêve humanitaire et la déclaration de cessez-le-feu, ainsi que le retrait du Front populaire de libération du Tigré (TPLF) de la région Afar.

Avec AP Xinhua

L’Ethiopie reçoit 210 millions de dollars d’aide financière de la Banque mondiale

L’Ethiopie a reçu 210 millions de dollars d’aide financière de la Banque mondiale pour des projets liés à l’eau, a rapporté mardi le média public éthiopien la Fana Broadcasting Corporate (FBC).

La FBC a indiqué que l’aide financière de la Banque mondiale servira à développer des projets liés à l’eau souterraine dans les plaines ainsi qu’à développer des projets d’irrigation en Ethiopie.

Cette aide de 210 millions de dollars sera déboursée dans un délai de cinq ans, a indiqué le média.

Le Parlement éthiopien devrait approuver officiellement l’accord d’assistance financière, qui fait partie d’un plan transfrontalier de la Banque mondiale pour financer des projets dans les zones de basse altitude et pauvres en eau d’Afrique de l’Est.

Avec AP Xinhua

Ethiopie : les exportations minières rapportent plus de 458 millions de dollars en 9 mois

L’Ethiopie a engrangé 458,07 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année fiscale 2021-2022, entamée le 8 juillet dernier, grâce à ses exportations minières, a annoncé mardi le ministre des Mines, Takele Uma Banti.

Présentant un rapport sur les performances des exportations du secteur minier devant le Parlement, il a précisé que ces revenus provenaient de l’exportation d’or, de minéraux utilisés en bijouterie et de minéraux industriels.

L’Ethiopie a notamment produit 6,947 tonnes d’or au cours de cette période, soit une hausse de 12% par rapport à la même période sous l’exercice précédent, ainsi que 2,317 tonnes de minéraux de bijouterie dans le même laps de temps, a dit M. Uma, selon la chaîne publique Fana.

Avec AP Xinhua

Ethiopie : 233 rebelles présumés déposent les armes (armée)

Un total de 233 rebelles présumés de l’Armée de libération oromo (OLA) se sont rendus au cours des derniers jours, a déclaré dimanche l’armée éthiopienne.

Dans un communiqué de presse, les Forces éthiopiennes de défense nationale (ENDF) ont indiqué que cinq autres rebelles présumés de l’OLA avaient été capturés et 44 autres neutralisés lors de récentes opérations dans la zone de Shoa du Nord de l’Etat régional d’Oromia.

Les ENDF travaillent avec les aînés locaux afin de persuader les rebelles restants de l’OLA de déposer les armes, selon le communiqué.

Avec AP Xinhua

La Banque mondiale et l’Ethiopie signent un accord de 300 millions de dollars pour financer la reconstruction des zones affectées par le conflit

Le gouvernement éthiopien et la Banque mondiale ont signé un accord de financement d’un montant de 300 millions de dollars pour soutenir la reconstruction et la reprise dans les zones frappées par le conflit en Ethiopie.

Cet accord de financement, adopté sous la forme d’un don, a été signé par le ministre éthiopien des Finances, Ahmed Shide, et par le représentant national de la Banque mondiale en Ethiopie, Ousmane Dione, a révélé lundi le ministère éthiopien des Finances dans un communiqué.

Ces ressources seront utilisées pour financer des activités destinées à aider les communautés des zones touchées par le conflit à accéder à nouveau aux services essentiels d’éducation, de santé et d’approvisionnement en eau, selon le ministère.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :