Poutine a « nié » auprès de Macron « que son armée prenne des civils pour cible »

Vladimir Poutine a « nié que son armée prenne des civils pour cibles », lors d’un entretien téléphonique avec Emmanuel Macron qui lui demandait de ne pas mettre en danger les civils, conformément au droit international, a indiqué l’Elysée dimanche.

Selon cette source, le président russe a aussi affirmé que « la responsabilité revenait aux Ukrainiens de laisser partir la population des villes encerclées », le président français lui répondant que « l’armée qui attaque est l’armée russe » et n’avoir « pas de raison de croire que les armées ukrainiennes mettaient les civils en danger ».

Avec AFP

Les présidents russe et français discutent de l’Ukraine par téléphone

Le président russe Vladimir Poutine s’est entretenu dimanche par téléphone avec son homologue français Emmanuel Macron afin d’évoquer la situation en Ukraine.

« Vladimir Poutine a informé Emmanuel Macron de la provocation mise en scène par des radicaux ukrainiens dans la zone de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia avec l’implication d’un groupe de saboteurs. Les tentatives visant à blâmer l’armée russe pour cet incident font partie d’une campagne de propagande cynique », a affirmé le Kremlin dans un communiqué, ajoutant que la sécurité physique de la centrale nucléaire était cependant assurée.

M. Macron a exprimé au président russe ses inquiétudes quant à la sécurité et aux mesures de protection des installations nucléaires en Ukraine pendant les opérations militaires russes, a déclaré l’Elysée – le palais présidentiel français – dans un communiqué publié après la conversation.

Avec AP Xinhua

Guerre en Ukraine : Entretien entre Erdogan et Poutine

Le président russe s’est entretenu avec son homologue turque ce dimanche. Recepp Tayyip Erdogan a réclamé un « cessez-le-feu général urgent ».

Les deux chefs d’Etat se sont entretenus à quelques jours du Forum de diplomatie d’Antalya, prévu du 11 au 13 mars dans le sud de la Turquie, où le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est aussi attendu.

Avec AFP

Erdogan va appeler Poutine à « mettre immédiatement fin » à la guerre

Le président turc Recep Tayyip Erdogan compte appeler son homologue russe Vladimir Poutine à « mettre immédiatement fin à la guerre » et proposer d’accueillir des pourparlers de haut niveau entre la Russie et l’Ukraine, lors d’un entretien téléphonique prévu dimanche, selon son porte-parole.

« Le président lui transmettra le message que nous répétons depuis le début : mettez immédiatement fin à cette guerre, donnez une chance au cessez-le-feu et aux négociations, établissons un couloir humanitaire et effectuons les évacuations », a affirmé samedi le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin lors d’une interview sur la chaîne turque privée NTV.

Avec AFP

Guerre en Ukraine : la Chine « doit » jouer un rôle de médiateur, estime Josep Borrell

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a plaidé, dans le quotidien El Mundo, pour que la Chine joue un rôle de médiateur dans le cadre d’un éventuel règlement du conflit en Ukraine, en estimant qu' »il n’y a pas d’alternative ».

« Nous ne pouvons pas, nous, (les Européens) être les médiateurs, c’est évident. (…) Il n’y a pas de format + Normandie + possible », a-t-il expliqué dans cet entretien publié vendredi soir, en référence au cadre de discussions diplomatiques quadripartite qui a réuni depuis 2014 Russie, Ukraine, France et Allemagne et consacré au processus de paix dans l’Est de l’Ukraine.

Avec AFP

Le président russe se dit ouvert au dialogue avec l’Ukraine

La Russie est ouverte au dialogue avec l’Ukraine, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine lors d’une conversation téléphonique avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Selon le Kremlin, le chef de l’Etat russe a assuré que Moscou souhaitait poursuivre le dialogue avec l’Ukraine et désirait la paix, à condition que toutes les exigences de sécurité de la Russie soient satisfaites.

M. Poutine a également dit espérer que Kiev adopterait une « position raisonnable et constructive » lors d’un troisième cycle de pourparlers entre la Russie et l’Ukraine.

Avec AP Xinhua

La directrice générale de l’OMC appelle à un règlement rapide et pacifique de la crise ukrainienne

La directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala, s’est déclarée mercredi profondément attristée par les souffrances et les pertes de vies humaines en Ukraine, appelant à un règlement pacifique et rapide.

Dans un communiqué publié mercredi, Mme Okonjo-Iweala a dit que l’OMC était également préoccupée par les implications commerciales du conflit, en particulier le commerce des produits agricoles et alimentaires et la hausse des prix de l’énergie et leurs effets sur les populations touchées.

Avec AP Xinhua

Le président français appelle à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu par téléphone lundi avec son homologue russe, Vladimir Poutine pour appeler à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine, selon un communiqué de presse publié par l’Elysée.

Le président français a réitéré la demande de la communauté internationale de cesser l’offensive russe contre l’Ukraine, et réaffirmé la nécessité de mettre en œuvre un cessez-le-feu immédiat.

Avec AP Xinhua

La Tunisie appelle la communauté internationale à pousser vers la négociation pour résoudre la crise en Ukraine

La diplomatie tunisienne a réagi vendredi face à la crise en Ukraine, en exprimant sa préoccupation face à ce qu’elle qualifié d’escalade dans l’évolution de la situation.

« La Tunisie est préoccupée par l’évolution rapide des événements en Ukraine et la montée des tensions dans la région », a noté le ministère tunisien des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Avec AP Xinhua

Poutine déclare que la Russie est prête à mener des négociations de haut niveau avec l’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi que la partie russe était prête à mener des négociations de haut niveau avec la partie ukrainienne.

M. Poutine a émis ces remarques lors d’une conversation téléphonique avec le président chinois Xi Jinping.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :