Royaume-Uni : démission de la Première ministre Liz Truss après le plus court mandat de l’histoire du pays

Liz Truss, la Première ministre britannique, a présenté jeudi sa démission après un peu plus de six semaines en poste, devenant ainsi la cheffe du gouvernement au mandat le plus court de l’histoire du Royaume-Uni.

Dans une déclaration prononcée devant le 10 Downing Street, elle a indiqué qu’une élection pour la tête du Parti conservateur « aurait lieu dans la semaine à venir » et qu’elle demeurerait Première ministre par intérim jusqu’à ce que son successeur ait été choisi.

« J’ai pris mes fonctions dans une période de grande instabilité économique et internationale », a rappelé Mme Truss. « Notre pays a été freiné pendant trop longtemps par une faible croissance économique. J’ai été élue par le Parti conservateur avec la mission de remédier à cela (…) Je reconnais cependant que, compte tenu de la situation, je ne peux pas remplir le mandat pour lequel j’ai été élue par le Parti conservateur. »

Avec AP Xinhua

Le prince Charles devient le roi du Royaume-Uni suite au décès de la reine Elizabeth II

Avec le décès de la reine Elizabeth II, son fils Charles est devenu le roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, a annoncé jeudi le palais de Buckingham.

« La reine est décédée paisiblement à Balmoral cet après-midi. Le roi et la reine consort resteront à Balmoral ce soir et reviendront à Londres demain », a déclaré le palais de Buckingham dans un communiqué.

La reine Elizabeth II, dont le règne a été le plus long de l’histoire britannique, est décédée à l’âge de 96 ans. Un peu plus tôt dans la journée, le palais de Buckingham avait annoncé que la souveraine avait été placée sous surveillance médicale en raison des inquiétudes de ses médecins. Les membres de la famille royale se sont rapidement rendus en Ecosse pour être à ses côtés après cette annonce.

Conformément aux règles de la monarchie constitutionnelle britannique, la couronne a été transmise à son fils aîné Charles. On ne sait pas dans l’immédiat quand aura lieu la cérémonie officielle de couronnement.

Avec AP Xinhua

Royaume-Uni : la reine Elizabeth II est décédée à l’âge de 96 ans

La reine Elizabeth II, la monarque britannique ayant régné le plus longtemps dans l’histoire, est décédée à l’âge de 96 ans, a annoncé jeudi le palais de Buckingham.

« La reine est décédée paisiblement à Balmoral cet après-midi », a indiqué le palais de Buckingham dans un communiqué.

« Le roi et la reine consort resteront à Balmoral ce soir et rentreront à Londres demain », a-t-il ajouté, indiquant que son fils, le prince Charles, est désormais le nouveau roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Plus tôt dans la journée, le palais de Buckingham avait déclaré que la reine était sous surveillance médicale en raison des inquiétudes des médecins quant à sa santé. Les membres de la famille royale se sont rapidement rendus en Ecosse pour être à ses côtés après l’annonce.

La reine Elisabeth II est décédée deux jours après avoir nommé Liz Truss comme nouvelle Première ministre du Royaume-Uni, succédant à Boris Johnson.

Avec AP Xinhua

Londres gèle les avoirs du groupe de Roman Abramovitch

Le gouvernement britannique a annoncé jeudi avoir gelé les avoirs du groupe de sidérurgie Evraz, basé à Londres mais qui opère notamment en Russie et dont le milliardaire russe Roman Abramovitch, frappé de sanctions, est le principal actionnaire.

Evraz « opère dans des secteurs d’importance stratégique » et produit notamment « 28% de toutes les roues des chemins de fer russes et 97% des rails » du pays ce qui « est d’une importance capitale alors que la Russie utilise les chemins de fer pour acheminer du matériel militaire et des troupes vers le front en Ukraine », a indiqué l’exécutif britannique dans un communiqué.

Avec AFP

Boris Johnson comparant les Ukrainiens aux pro-Brexit

Le premier ministre britannique Boris Johnson Boris Johnson a été critiqué, y compris dans son camp conservateur, pour avoir comparé la lutte des Ukrainiens contre l’invasion russe aux Britanniques ayant voté pour le Brexit pour « choisir la liberté ».

Dans un discours prononcé samedi au congrès de son Parti conservateur à Blackpool (au nord de l’Angleterre), Boris Johnson a déclaré que c’était « l’instinct du peuple de ce pays, comme le peuple ukrainien, de choisir la liberté ». Il a cité comme « exemple récent célèbre » le référendum sur le Brexit en juin 2016.

Avec AFP

La justice britannique refuse à Julian Assange le droit de faire appel de son extradition vers les Etats-Unis

La Cour suprême britannique a refusé lundi au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, l’autorisation de faire appel d’une décision de la Haute Cour de l’extrader vers les Etats-Unis pour y répondre à des accusations d’espionnage.

Selon un porte-parole de la Cour suprême, l’appel « n’a pas soulevé de point de droit défendable ».

En décembre 2021, la Haute Cour britannique a décidé que Julian Assange pouvait être extradé vers les Etats-Unis, annulant une décision d’un tribunal inférieur fondée sur des préoccupations concernant la santé mentale de Julian Assange et le risque de suicide dans une prison à sécurité maximale aux Etats-Unis.

Avec AP Xinhua

Le Royaume-Uni va arrêter les importations de pétrole russe d’ici fin 2022

Le Royaume-Uni va arrêter d’ici fin 2022 les importations de brut et produits pétroliers russes en réaction à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a annoncé mardi Kwasi Kwarteng, le ministre britannique des Entreprises et de l’énergie sur Twitter.

Le président américain Joe Biden a par ailleurs ordonné dans la foulée mardi un embargo sur les importations par les Etats-Unis de pétrole et gaz russes.

Avec AFP

Boris Johnson réagit après l’attaque d’une équipe de journalistes

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a réagi à une embuscade dans laquelle est tombée une équipe de journalistes de SkyNews en Ukraine. Il a salué le « courage » de ces journalistes, alors que l’un d’entre eux a été blessé par balle par un commando russe.

« Ils risquent leur vie pour s’assurer que la vérité soit dite », a souligné Boris Johnson qui assure que « la presse libre ne sera pas intimidée ou intimidée par des actes de violence barbares et aveugles ».

Avec AFP

Le gouvernement britannique gèle la redevance de la BBC pendant 2 ans

La redevance de la BBC sera gelée pendant les deux prochaines années et augmentera en fonction de l’inflation durant les quatre années suivantes, selon la ministre britannique de la Culture, Nadine Dorries.

Mme Dorries a déclaré que le radiodiffuseur public souhaitait que ces droits de licence montent à plus de 180 livres (245 dollars) d’ici la fin de ce règlement. Au lieu de cela, ils resteront fixés à 159 livres jusqu’au 1er avril 2024.

« Le coût de la vie dans le monde augmente, et ce gouvernement s’est engagé à soutenir autant que possible les familles en ces temps difficiles », a-t-elle indiqué dans un communiqué publié lundi.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :