Poutine accuse l’Ukraine de « crimes de guerre » auprès de Macron

Le président russe Vladimir Poutine a accusé l’Ukraine, lors d’un appel téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron, de « nombreux crimes de guerre », assurant que les forces dirigées par Moscou faisaient « tout leur possible » pour ne pas cibler les civils.

Lors de cet appel, « l’attention a été attirée sur les nombreux crimes de guerre commis quotidiennement par les forces de sécurité et les nationalistes ukrainiens », a indiqué le Kremlin dans un communiqué. Poutine a cité « en particulier les attaques massives aux roquettes et à l’artillerie sur les villes du Donbass », l’est russophone de l’Ukraine en partie contrôlé par des séparatistes prorusses soutenus par Moscou.

Avec AFP

Vladimir Poutine accuse les forces ukrainiennes de « violations flagrantes » du droit humanitaire

Le président russe Vladimir Poutine a accusé samedi les forces ukrainiennes de « violations flagrantes » du droit humanitaire, appelant son homologue français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz à faire pression sur Kiev pour y mettre fin.

Vladimir Poutine a évoqué, lors d’un appel téléphonique avec ses deux homologues, des « assassinats extrajudiciaires d’opposants », des « prise d’otages de civils ».

Et leur « utilisation comme boucliers humains », ainsi que le « déploiement d’armes lourdes dans des zones résidentielles, à proximité d’hôpitaux, d’écoles et de jardins d’enfants », selon un communiqué du Kremlin.

Avec AFP

Ukraine : le chef de l’Otan accuse Poutine d’avoir « brisé » la paix en Europe

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a accusé ce mardi le président russe Vladimir Poutine d’avoir « brisé » la paix en Europe, lors d’une conférence de presse en Pologne.

« Le président Poutine a brisé la paix en Europe » et « l’Alliance condamne l’invasion brutale et injustifiée de l’Ukraine », a dit Jens Stoltenberg lors d’une visite à la base aérienne polonaise de Lask (centre) en compagnie du président polonais Andrzej Duda, accusant aussi le Bélarus de l’avoir permise.

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :