Bénin : le gouvernement renforce les mesures de protection civile contre les inondations

Le gouvernement béninois a décidé de renforcer les capacités d’intervention de la plate-forme nationale de réduction des risques de catastrophes et d’adaptation aux changements climatiques, pour une réponse rapide et efficace contre les inondations de cette année, a-t-on appris d’un communiqué du Conseil des ministre publié mercredi à Cotonou.

Selon les prévisions de l’Agence Météo Bénin, la quantité de pluies attendues en 2022 est supérieure à la moyenne observée au cours des années écoulées.

« Cela appelle à la prise de mesures d’anticipation et de gestion des catastrophes liées aux inondations qui pourraient découler notamment de la montée des eaux des fleuves Niger, Ouémé et Mono », ajoute le communiqué.

Avec AP Xinhua

Bénin : une statue pour la reine Tassi Hangbè s’érige à Cotonou

Tassi Hangbè est la première et la seule femme à avoir régné à Abomey, sur le trône du Danhomè. C’était au 18 siècle. Elle était la fille du roi Houégbadja et la sœur jumelle du roi AKABA.

La reine Hangbè a gouverné et fait la guerre comme ses prédécesseurs. A cette époque-là, on n’avait pas l’habitude de voir une femme à la tête d’un royaume. Alors les récits historiques l’ont un peu oubliée. Voici son histoire :

Quand le roi Akaba meurt à la guerre en 1708, son fils est trop jeune pour gouverner. C’est donc Hangbè, la sœur du roi, qui prend le pouvoir et devient la reine du Danhomè. Hangbè prend également la tete des troupes d’Abomey et continue les guerres de son frère. Elle remporta la bataille de Lissèzoun et vainquit le royaume de Wémè.

C’est Tassi Hangbè qui a constitué le premier régiment des amazones. A Abomey, ces courageuses femmes guerrière étaient appelées les « Agodjié ». Elle assuraient la sécurité de la cour royale. Elles étaient employées dans l’espionnage des camps ennemis. Et elles intervenaient dans les attaques finales des guerres.

Il n’y a pas eu de cérémonie officielle pour signifier que Hangbè est la reine. Mais elle a porté tous les insignes du pouvoir royal : Saloubata(les sandales), avotita (grand pagne tissé et décoré), mankpo (la récade)…Le siège et le parasol royaux l’accompagnaient aussi. Le peuple, la famille royale et les dirigeants de la cour lui manifestaient le respect dû à un son rang.

Mais dans le royaume et jusqu’au palais, les hommes s’opposent à voir une femme sur le trône. Des complots au sein de la dynastie royale sont montés contre la reine Hangbè. Malgré cela, Tassi Hangbè dirige les affaires du royaume. Elle s’intéresse à la vie de son peuple, à la religion et aux arts. Elle tient son rôle de Reine, mais la pression est grande.

Au bout de trois ans, la reine est fatiguée par ces querelles. Elle laisse le pouvoir à son jeune frère Dossou. En 1711, celui-ci devient le régent du royaume qu’il va gouverner pendant 21 ans .Lors de son intronisation, Dossou prend le nom d’Agadja.

Depuis, on a un ́peu oublié Tassi Hangbè et l’histoire a surtout retenue le nom d’Agadja. Mais le palais de Tassi Hangbè,qui a gouverné comme 5ème reine de la dynastie, existe toujours à Abomey. Ainsi, Tassi Hangbè n’a pas complètement disparu. A Abomey, ses descendants continuent de faire des cérémonies pour honorer sa mémoire.

Info benin

Bénin : cinq soldats tués à la suite de l’explosion des mines artisanales dans le nord-ouest

Cinq soldats béninois sont décédés ce lundi des suites de leurs blessures, après que leurs motos et voitures ont sauté sur des mines artisanales, dans le Parc national de la Pendjari situé à l’extrême nord-ouest du pays, ont rapporté ce même jour des médias locaux.

Selon ces mêmes sources, cette explosion a provoqué, dans un premier temps, deux morts et plusieurs autres blessés dans le rang des forces armées béninoises.

Quelques heures après, le bilan s’est alourdi par la mort de trois autres soldats parmi les blessés.

Avec AP Xinhua

Le Bénin lancera sa campagne 2021-2022 de commercialisation des noix de cajou

La campagne de commercialisation 2021-2022 des noix de cajou s’ouvrira le 1er avril 2022 dans la commune de Bassila pour s’achever le 31 octobre 2022.

Avec un prix d’achat plancher fixé à 350 francs CFA/kg contre 300 francs CFA/kg pour la saison précédente, annonce un communiqué gouvernemental publié mercredi à Cotonou.

Selon cette même source, le gouvernement béninois a décidé de contrôler le respect des bonnes pratiques visant à garantir la qualité des produits et à éviter la concurrence déloyale sur le terrain.

Avec AP Xinhua

Le Bénin lance lundi prochain une campagne nationale de vaccination contre la méningite A

Le gouvernement béninois a décidé de conduire du 21 au 27 mars prochain, une campagne nationale contre la méningite de type A en priorité dans les départements du nord du pays les plus exposés, au profit des enfants de 1 à 9 ans, annonce un communiqué plublié jeudi à Cotonou.

Selon cette même source, les équipes de vaccinateurs seront dans les postes fixes de vaccination habituels au niveau des centres de santé et les équipes mobiles de vaccination passeront dans les écoles, les lieux de cultes, les marchés et dans les places publiques des quartiers de villes ou de villages pour offrir les services de vaccination contre la méningite A aux enfants concernés.

Avec AP Xinhua

Bénin : un patron des services d’émigration et d’immigration condamné à dix ans de prison ferme pour trafic du passeport

L’ancien directeur de l’émigration et de l’immigration, le commissionnaire divisionnaire Florent Edgard Agbo, a été condamné lundi par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à 10 ans de prison ferme.

Et le paiement d’une amende de 5 millions de francs CFA pour abus de fonction dans une affaire de délivrance de passeport béninois, à six Camerounais, a-t-on appris de source judiciaire.

La même peine est requise contre les six Camerounais, détenteurs de ce document de voyage.

A la mi-décembre dernier, six voyageurs camerounais, qui avaient pour destination l’Equateur en Amérique du Sud via Istanbul, se présentent à l’aéroport de Cotonou pour accomplir les formalités de police.

Avec AP Xinhua

Le Bénin lève plus de 155 milliards de francs CFA sur le marché financier de l’UEMOA

Le Bénin a levé un montant de 155.389.250.000 francs CFA sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en vue de financer les projets d’investissement inscrits dans son budget général de l’Etat, gestion 2022, a annoncé le gouvernement dans un communiqué publié mercredi à Cotonou.

Le Bénin a lancé, le 14 février dernier, une opération d’émission simultanée d’emprunt obligataire sur le marché financier régional de l’UEMOA pour un montant indicatif de 150 milliards de francs CFA, précise la même source.

« Cette opération simultanée est subdivisée en deux tranches dont une tranche à maturité de 15 ans pour un montant de 60 milliards de francs CFA et une tranche à maturité de 20 ans pour un montant de 90 milliards de francs CFA », explique le communiqué.

Avec AP Xinhua

Le Bénin enregistre une baisse des échanges extérieurs de marchandises avec ses partenaires au quatrième trimestre 2021

Les échanges extérieurs de marchandises du Bénin avec ses partenaires commerciaux ont connu un repli au cours du quatrième trimestre 2021, selon le bulletin trimestriel des statistiques du commerce extérieur publié ce mardi à Cotonou.

Les exportations de marchandises du Bénin ont connu une baisse de 18,5% au cours du quatrième trimestre 2021, précise le bulletin.

« La valeur des marchandises exportées sont évaluées à 119,0 milliards de francs CFA au quatrième trimestre de 2021, contre 145,9 milliards de francs CFA un trimestre plus tôt », souligne le même document réalisé par l’Institut national de la statistique et de la Démographie (INStaD).

Avec AP Xinhua

Bénin : l’inspecteur des douanes Josiane Maryse Quenum Podando limogé

L’inspecteur des douanes Josiane Maryse Quenum Podando limogé de ses fonctions.

Jusque-là patron du poste de douane Cotonou-aéroport, l’inspecteur a été déchargé de ses fonctions.

La sanction a été prise par le directeur général des douanes du Bénin, Alain Hinkati. Ceci, à travers une décision de relèvement en date du 9 février 2022.

Dans la décision, le directeur général des douanes du Bénin justifie sa décision par des « graves irrégularités relevées dans la gestion des opérations de dédouanement à l’aéroport de Cotonou ».

Bénin : près de deux milliards pour dédommager les personnes affectées par les travaux du programme d’adaptation des villes aux changements climatiques

Le gouvernement béninois a décidé de débloquer une somme de 1.719.433.053 francs CFA en vue de la mise en oeuvre des plans d’actions de réinstallation des personnes affectées par les travaux prioritaires du programme d’adaptation des villes aux changements climatiques, indique un communiqué gouvernemental publié mercredi à Cotonou.

Selon cette même source, ce programme, implémenté dans les villes de Cotonou, Sèmè-Podji, Comè et Bohicon, est destiné à réduire la vulnérabilité des populations aux aléas climatiques, puis contribuer à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Dans ce cadre, souligne la même source, les travaux prioritaires de construction d’ouvrages divers ont fait l’objet d’une étude d’impact environnemental et social, assortie d’un plan d’action de réinstallation concernant les infrastructures, activités ou sites affectés par le projet.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :