L’armée éthiopienne dément avoir exécuté des soldats soudanais faits prisonniers

Les Forces de défense nationale éthiopiennes (ENDF) ont rejeté mardi les allégations selon lesquelles elles auraient exécuté sept soldats soudanais faits prisonniers.

L’armée éthiopienne n’était même pas présente dans la zone des atrocités présumées et donc n’a pu commettre ces exécutions, a déclaré Getnet Adane, directeur des relations publiques des ENDF, à la presse d’Etat.

« Le trait distinctif des Forces de défense nationale éthiopiennes est qu’elles traitent tous leurs prisonniers (…) de façon légale et humaine », a-t-il ajouté.

L’armée soudanaise avait accusé dimanche dernier dans un communiqué, relayé par l’agence officielle SUNA, l’armée éthiopienne d’avoir exécuté sept soldats et un civil soudanais retenus prisonniers.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : le bilan d’une double attaque contre l’armée passe à quinze morts dont neuf soldats

Deux attaques ayant visé deux détachements militaires dans le Sahel burkinabè a fait dimanche quinze morts dont neuf soldats, a annoncé l’armée dans un communiqué.

Les détachements militaires de Gaskindé et Pobé-Mengao (Province du Soum, région du Sahel) ont été les cibles d’attaques terroristes dans la matinée du dimanche 24 avril 2022, indique l’armée.

La même source précise que ces deux attaques qui se sont déroulées de façon quasiment simultanée, ont visé à la fois les détachements militaires et les populations civiles.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : 36 terroristes « neutralisés » par l’armée et 24 soldats tués

L’armée burkinabè a annoncé mardi soir avoir « neutralisé » 36 terroristes présumés lors de plusieurs opérations antiterroristes, tandis que 24 soldats ont été tués à cette occasion.

Dans le cadre de la sécurisation du territoire, elle a précisé dans un communiqué qu’elle menait depuis plusieurs jours une opération militaire dans la région de l’Est.

« Au cours de cet engagement particulièrement intense, les unités ont réussi à neutraliser au moins 36 terroristes par des interventions terrestres et aériennes », a ajouté l’armée.

Avec AP Xinhua

La Russie engage des poursuites contre Meta pour « appel aux meurtres » de Russes

La Russie a annoncé vendredi engager des poursuites contre Meta pour « appel aux meurtres » de Russes, la maison mère de Facebook et Instagram ayant assoupli son règlement quant aux messages violents destinés à l’armée et aux dirigeants russes.

Le puissant comité d’enquête de Russie a indiqué lancer ses investigations « du fait des appels illégaux aux meurtres de ressortissants russes de la part des collaborateurs de la société américaine Meta ».

Le Parquet russe a lui demandé de classer le géant de l’internet organisation « extrémiste » et de bloquer l’accès à Instagram dans le pays.

Avec AFP

Niger : plus de 1.400 nouvelles recrues pour renforcer les capacités antiterroristes de l’armée

Le ministre nigérien de la Défense, Alkassoum Indatou, a présidé mercredi la cérémonie de sortie d’un nouveau contingent de 1.417 soldats qui ira renforcer les capacités opérationnelles de l’armée dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière organisée, a-t-on constaté sur place.

« Vous allez bientôt connaître le terrain dans un contexte sécuritaire caractérisé par le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.
C’est pourquoi je vous demande de faire constamment preuve de courage, de patriotisme, d’abnégation, de loyauté et de professionnalisme dans l’accomplissement de mission », leur a-t-il dit depuis le Groupement d’instruction des Forces armées nigériennes (GI/FAN) de Tondibiah, près de Niamey.

Avec AP Xinhua

Bénin : 40 terroristes tués à la frontière Bénin-Burkina

L’armée française a, à travers l’opération Barkhane, neutralisé 40 terroristes à la frontière Bénin-Burkina, après les attaques enregistrées dans le parc W, dans le nord du Bénin, annonce un communiqué publié samedi.

« Les 8 et 9 février 2022, des attaques coordonnées, menées par un groupe armé terroriste au Bénin, dans la région du parc naturel transfrontalier W géré par le Burkina Faso, le Bénin et le Niger, ont visé une patrouille de rangers puis des membres des forces armées du Bénin engagés en renfort », rappelle le communiqué.

Selon la même source, le 10 février 2022, à la suite de ces attaques, alertée par ses partenaires béninois et burkinabè, la Force Barkhane a engagé des capacités aériennes de renseignement pour localiser ce groupe armé qui a été détecté une première fois sur le territoire béninois, à proximité du lieu de l’attaque.

Avec AP Xinhua

La Russie affirme que l’armée de l’air américaine menace l’aviation civile

Les opérations dangereuses de l’armée de l’air américaine ont créé une menace à l’encontre de l’aviation civile, a déclaré dimanche la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Dans une publication sur Telegram, Mme Zakharova s’est dite préoccupée par l’intensité croissante des vols militaires de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à proximité des frontières russes, y compris au-dessus de la mer Noire.

Elle a indiqué que vendredi, un avion de surveillance américain CL 600 était descendu de 11.000 à 9.200 mètres au-dessus de la mer Noire, près de la zone de responsabilité des services russes du trafic aérien, et avait perturbé la trajectoire de deux avions civils.

Avec AP Xinhua

Soudan : les ministres arrêtés détenus par « les forces militaires »

« Des forces militaires » sont derrière les arrestations de dirigeants civils de la transition appréhendés à leur domicile avant l’aube au Soudan, assure dans un communiqué publié sur Facebook le ministère de l’Information.

« Les membres civils du Conseil de souveraineté » qui chapeaute la transition « et la plupart des ministres (…) ont été emmenés vers une destination inconnue ».

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :