Le chef de la Commission de l’UA condamne le massacre de 132 civils au Mali

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi le récent massacre de 132 civils dans le centre du Mali.

Le gouvernement malien a indiqué lundi soir qu’ils avaient été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Diallassagou, Dianweli et Deguessagou, trois villages de l’arrondissement rural de Bankass.

Se disant « profondément choqué et attristé » par ce massacre qu’il condamne de toutes ses forces, M. Faki a souhaité que les auteurs de cette « innommable tragédie » soient recherchés et traduits en justice.

Avec AP Xinhua

RDC : nouvelles attaques par le M23 contre les casques bleus de l’ONU (MONUSCO)

Au moins six tirs de mortiers ont été lancés dimanche par des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) contre des positions de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), dans la région de Shangi, de la province du Nord-Kivu (nord-est), a fait savoir dimanche soir la MONUSCO.

Via le compte Twitter de la MONUSCO, la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita, « condamne sans réserve ces nouvelles attaques ciblées du M23 », notant que viser des casques bleus de l’ONU « peut constituer un crime de guerre au regard du droit international ».

Avec AP Xinhua

L’Union africaine condamne l’attaque terroriste de Seytenga au Burkina Faso

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a condamné mardi soir l’attaque terroriste meurtrière dans le nord du Burkina Faso.

Il a fermement condamné dans un tweet l’attaque « inqualifiable et ignoble » de Seytenga et a présenté ses condoléances aux familles endeuillées, aux autorités et au peuple du Burkina Faso.

Le gouvernement burkinabè a indiqué mardi que le bilan de cette attaque menée par des inconnus armés le week-end dernier était passé de 50 à 79 morts. Un deuil national de 72 heures a été décrété de mardi à jeudi dans le pays.

Avec AP Xinhua

Togo : mise en place de l’état d’urgence sécuritaire dans le nord du pays après une attaque djihadiste

Le conseil des ministres a adopté lundi un projet de décret instaurant l’état d’urgence sécuritaire dans la région des Savanes, dans l’extrême nord du Togo, et ce, après une attaque djihadiste en mai dernier.

« Dans le but de créer un environnement et les conditions propices aux mesures administratives et opérationnelles nécessaires à la bonne conduite des opérations militaires, au maintien de l’ordre et de la sécurité dans cette région, le gouvernement a pris le présent décret », selon un communiqué du conseil des ministres.

Le décret « renforcera la célérité de la prise des décisions et facilitera une meilleure agilité des services publics et des forces de défense et de sécurité », ont expliqué les autorités togolaises.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : onze gendarmes tués dans une attaque dans le Sahel

Onze gendarmes ont été tués dans une attaque perpétrée jeudi soir par des inconnus armés dans la région du Sahel burkinabè, a annoncé vendredi l’armée dans un communiqué.

Selon le communiqué, les gendarmes en poste de la Brigade territoriale de gendarmerie ont vaillamment riposté à l’attaque malgré le nombre particulièrement important des assaillants.

« Au regard de la brutalité de l’attaque, les soldats ont fait preuve d’une admirable combativité, neutralisant plusieurs terroristes », a écrit l’armée burkinabè qui a confirmé avoir perdu onze gendarmes au cours des combats.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : cinq soldats tués et une quarantaine de terroristes « neutralisés » dans deux attaques

Cinq membres des forces de défense et de sécurité dont un militaire et quatre gendarmes ont été tués et une quarantaine de terroristes « neutralisés » jeudi au cours de deux attaques contre un détachement de gendarmerie et une mine d’or, a annoncé l’armée burkinabè dans un communiqué.

La première attaque a eu lieu au petit matin contre le Groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention (GARSI) de Barani basé dans la province de la Kossi, région de la Boucle du Mouhoun (nord-ouest).

« Une vingtaine de terroristes ont été abattus tandis que trois autres ont été capturés. Au cours des combats, quatre gendarmes ont malheureusement été mortellement atteints », a indiqué l’état-major général des Armées dans un communiqué.

Avec AP Xinhua

RDC : la MONUSCO condamne une attaque menée par le M23 contre les Casques bleus

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a condamné mercredi une nouvelle attaque menée par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) contre les Casques bleus dans le nord-est du pays.

Dans un communiqué, la MONUSCO a condamné une nouvelle attaque perpétrée mardi par les rebelles du M23 contre une position des Casques bleus à Shangi, en territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu (nord-est). Trois Casques bleus ont été blessés et évacués à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, a précisé la MONUSCO, soulignant également son soutien aux Forces armées de la RDC (FARDC) contre les rebelles.

Depuis un mois, des combats s’intensifient entre les forces armées de la RDC et les rebelles du M23 au Nord-Kivu. En fin mai, le gouvernement de la RDC a décidé de classifier le M23 comme « mouvement terroriste ». Ce lundi, les combats ont repris tôt dans la matinée en territoire de Rutshuru.

Avec AP Xinhua

Le chef de l’ONU condamne l’attaque commise contre une église au Nigeria

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a fermement condamné lundi l’attaque qui a fait de nombreuses victime dimanche dans une église de l’Etat nigérian d’Ondo, a déclaré son porte-parole.

« Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts l’attaque odieuse commise le 5 juin contre l’église catholique Saint-François à Owo, dans l’Etat d’Ondo, qui a fait de nombreux morts et blessés parmi les civils, alors même que les fidèles se rassemblaient pour le service de la Pentecôte », a indiqué le porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué.

« Le Secrétaire général souligne que les attaques perpétrées contre des lieux de culte sont toujours odieuses. Il exhorte les autorités nigérianes à n’épargner aucun effort pour traduire les auteurs en justice », selon le communiqué.

Avec AP Xinhua

Mali : mort d’un Casque bleu dans une attaque terroriste à Kidal (MINUSMA)

Un Casque bleu a succombé à ses blessures suite à l’attaque par des éléments terroristes contre un convoi logistique de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali dans la région de Kidal, dans le nord du Mali, a annoncé la MINUSMA dans un communiqué publié mercredi soir.

Le Chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane, a rendu hommage au Casque bleu ‘’mort au service de la paix au Mali, dans l’accomplissement de sa mission » et fermement condamné cette attaque du mercredi matin qui « participe aux efforts désespérés des groupes terroristes visant à entraver la quête de la paix au Mali et la mise en œuvre du mandat de la MINUSMA », selon le communiqué.

‘’Notre détermination à accompagner le peuple et le gouvernement maliens dans la quête de la paix et de la sécurité reste entière. Rien ne viendra l’entamer », a martelé M. Wane.

Avec AP Xinhua

Guterres condamne l’attaque contre un convoi logistique de la mission de l’ONU au Mali

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a fermement condamné mercredi l’attaque contre un convoi logistique de la mission de l’ONU au Mali, qui a tué un Casque bleu jordanien et en a blessé trois autres.

« Le secrétaire général condamne fermement cette attaque et adresse ses plus sincères condoléances à la famille du Casque bleu décédé ainsi qu’au peuple et au gouvernement de Jordanie », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole de M. Guterres, ajoutant : « Il souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées. »

Pendant environ une heure, le convoi a été sous le feu direct de membres présumés d’un groupe terroriste utilisant des armes légères et des lance-roquettes, a précisé M. Dujarric.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :