Burkina Faso : baisse de 23,5% des arrivées globales de touristes en 2020

Le Burkina Faso a enregistré une baisse de 23,5% des arrivées globales de touristes en 2020 par rapport à l’année 2019, a annoncé mardi la ministre de tutelle de ce secteur, Valérie Kaboré, imputant cette situation à la double crise sécuritaire et sanitaire de la pandémie de nouveau coronavirus.

A l’occasion de la 42e Journée mondiale du tourisme (JMT), elle a ajouté que cette tendance était beaucoup plus prononcée au niveau du tourisme récepteur qui a enregistré une baisse de 53,3%.

Mme Kaboré a expliqué que la crise sanitaire de la pandémie de nouveau coronavirus avait entraîné en 2020 une baisse drastique de 74% des arrivées touristiques internationales et une perte de 120 millions d’emplois directs du tourisme comparativement à l’année 2019.

Avec AP Xinhua

Bénin : baisse de plus de 6,30% des candidats inscrits à l’examen du Certificat d’étude primaire pour la session 2022

Quelque 226.676 candidats affrontent mardi, les différentes épreuves de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP) pour la session de juin 2022 contre 242.066 candidats l’année précédente, soit une baisse de 6,36%, a annoncé lundi à Cotonou, le ministre béninois des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.

« Cette baisse qui devient récurrente et qui ne saurait s’expliquer encore moins se justifier en raison des investissements lourds que l’Etat et ses partenaires déploient depuis plusieurs années pour maintenir tous les enfants à l’école, interpelle plus d’un », a-t-il souligné.

A travers un message radiodiffusé, le ministre Karimou, a indiqué que le gouvernement béninois ne ménagerait aucun effort pour favoriser l’accès à tous à une éducation de qualité et sur un pied d’égalité.

Avec AP Xinhua

Cameroun : les exportations de banane en baisse de 1.869 tonnes en un mois

Les exportations de banane camerounaises ont connu une baisse de 1.869 tonnes entre janvier et février 2022, selon les données publiées vendredi par l’association bananière locale (ASSOBACAM).

Déjà en régression de 10,25% par rapport à la même période en 2021, cette contre-performance est attribuée à la saison sèche, mais également à la persistance de l’insécurité dans la région anglophone du Sud-Ouest, un des principaux bassins de production du pays en proie à un conflit sécessionniste depuis début 2017.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :