Bénin : le gouvernement allège les mesures de restriction liées à la Covid-19 pour l’entrée sur son territoire

Aucun document en rapport avec la Covid-19 ne sera demandé pour entrer sur le territoire béninois, aussi bien par les frontières terrestres, aériennes que maritimes, à compter du jeudi 16 juin 2022 à 00H00, a annoncé le gouvernement béninois dans un communiqué publié mercredi à Cotonou.

Selon le communiqué, cette décision gouvernementale d’allègement des mesures de restriction pour entrer sur le territoire national prises dans le cadre de la gestion de la Covid-19 intervient dans le contexte d’une baisse de la pandémie dans le monde en général et au Bénin en particulier.

Cependant, rappelle la même source, les voyageurs au départ du Bénin devront toujours se conformer aux exigences des pays de destination.

Toutefois, cette tendance baissière de la pandémie ne dispense pas de la nécessité de se faire vacciner contre le coronavirus, a souligné le gouvernement béninois.

Avec AP Xinhua

Bénin : plusieurs villes du nord-est du pays en proie à une épidémie de choléra

Une épidémie de choléra sévit actuellement dans plusieurs villes du nord-est du Bénin, notamment Parakou, Tchaourou, N’Dali, Pèrèrè et Nikki, où 13 cas ont été confirmés sur 1.300 cas suspects enregistrés, révèle le rapport de situation sur le choléra dans le département du Borgou.

Aucun cas de décès lié à cette épidémie n’a été signalé dans ces villes, précise le rapport.

Pour faire face à cette épidémie, une série d’interventions visant à sensibiliser la population à la maladie, à promouvoir de l’hygiène individuelle et collective ainsi qu’à renforcer la surveillance épidémiologique et la capacité des laboratoires se poursuivent dans les communes affectées, selon la même source.

Avec AP Xinhua

Bénin : baisse de plus de 6,30% des candidats inscrits à l’examen du Certificat d’étude primaire pour la session 2022

Quelque 226.676 candidats affrontent mardi, les différentes épreuves de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP) pour la session de juin 2022 contre 242.066 candidats l’année précédente, soit une baisse de 6,36%, a annoncé lundi à Cotonou, le ministre béninois des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.

« Cette baisse qui devient récurrente et qui ne saurait s’expliquer encore moins se justifier en raison des investissements lourds que l’Etat et ses partenaires déploient depuis plusieurs années pour maintenir tous les enfants à l’école, interpelle plus d’un », a-t-il souligné.

A travers un message radiodiffusé, le ministre Karimou, a indiqué que le gouvernement béninois ne ménagerait aucun effort pour favoriser l’accès à tous à une éducation de qualité et sur un pied d’égalité.

Avec AP Xinhua

Cinquième édition du « Benin Investment Forum » : des centaines d’hommes d’affaires internationaux attendus à Cotonou

Plusieurs centaines d’opérateurs économiques, actionnaires d’entreprises africaines, investisseurs internationaux et dirigeants de multinationales, sont attendus à Cotonou, les 23 et 24 juin prochain, en vue de prendre part à la cinquième édition du « Benin Investment Forum », souligne le dossier de presse du forum parvenu vendredi à Xinhua.

« Cette cinquième édition constituera une plate-forme unique que pourront utiliser les investisseurs internationaux désireux de se lancer dans les affaires à fort impact social au Bénin et identifier les pistes pour améliorer la participation du secteur privé à la réussite de la croissance économique du Bénin », selon le dossier de presse.

Le forum, placé sous le thème « Bénin : nouvelle frontière des marchés émergeants » pour cette édition, s’inscrit dans la stratégie nationale qui propose de nouvelles bases, des facilitations et des incitations exceptionnelles pour investir avec le cadre d’un climat des affaires en pleine évolution.

Avec AP Xinhua

Bénin : une statue pour la reine Tassi Hangbè s’érige à Cotonou

Tassi Hangbè est la première et la seule femme à avoir régné à Abomey, sur le trône du Danhomè. C’était au 18 siècle. Elle était la fille du roi Houégbadja et la sœur jumelle du roi AKABA.

La reine Hangbè a gouverné et fait la guerre comme ses prédécesseurs. A cette époque-là, on n’avait pas l’habitude de voir une femme à la tête d’un royaume. Alors les récits historiques l’ont un peu oubliée. Voici son histoire :

Quand le roi Akaba meurt à la guerre en 1708, son fils est trop jeune pour gouverner. C’est donc Hangbè, la sœur du roi, qui prend le pouvoir et devient la reine du Danhomè. Hangbè prend également la tete des troupes d’Abomey et continue les guerres de son frère. Elle remporta la bataille de Lissèzoun et vainquit le royaume de Wémè.

C’est Tassi Hangbè qui a constitué le premier régiment des amazones. A Abomey, ces courageuses femmes guerrière étaient appelées les « Agodjié ». Elle assuraient la sécurité de la cour royale. Elles étaient employées dans l’espionnage des camps ennemis. Et elles intervenaient dans les attaques finales des guerres.

Il n’y a pas eu de cérémonie officielle pour signifier que Hangbè est la reine. Mais elle a porté tous les insignes du pouvoir royal : Saloubata(les sandales), avotita (grand pagne tissé et décoré), mankpo (la récade)…Le siège et le parasol royaux l’accompagnaient aussi. Le peuple, la famille royale et les dirigeants de la cour lui manifestaient le respect dû à un son rang.

Mais dans le royaume et jusqu’au palais, les hommes s’opposent à voir une femme sur le trône. Des complots au sein de la dynastie royale sont montés contre la reine Hangbè. Malgré cela, Tassi Hangbè dirige les affaires du royaume. Elle s’intéresse à la vie de son peuple, à la religion et aux arts. Elle tient son rôle de Reine, mais la pression est grande.

Au bout de trois ans, la reine est fatiguée par ces querelles. Elle laisse le pouvoir à son jeune frère Dossou. En 1711, celui-ci devient le régent du royaume qu’il va gouverner pendant 21 ans .Lors de son intronisation, Dossou prend le nom d’Agadja.

Depuis, on a un ́peu oublié Tassi Hangbè et l’histoire a surtout retenue le nom d’Agadja. Mais le palais de Tassi Hangbè,qui a gouverné comme 5ème reine de la dynastie, existe toujours à Abomey. Ainsi, Tassi Hangbè n’a pas complètement disparu. A Abomey, ses descendants continuent de faire des cérémonies pour honorer sa mémoire.

Info benin

Bénin : Dada Dèwènondé Gbêhanzin, Nouveau Roi De Djimè

Georges Collinet Béhanzin a été intronisé comme successeur du roi Béhanzin au palais de Djimè, et ensuite roi du Danxomè au palais central d’Abomey, selon le protocole d’accord de succession.

Georges Collinet Béhanzin à l’état civil est officiellement le nouveau Roi de Djimè. Son nom de règne est DADA DÈWÈNONDÉ GBEHANZIN. Transitaire de profession, il fut membre du comité de crise qui qui avait à charge le règlement du conflit au sein des Béhanzin.

Depuis le début de la royauté proprement dite, après le départ vers les ancêtres d’un roi, un vidaho est désigné pour lui succéder.

C’est ainsi que depuis le 22 janvier 2022, le successeur au trône du roi BEHANZIN a été désigné.

Tour du Bénin 2022 : le Burkinabè Bachirou Nikiema remporte la 5e étape

Le cycliste burkinabè Bachirou Nikiema s’est imposé à la cinquième étape de la 17e édition du Tour international du cyclisme du Bénin, parcourue samedi entre Sèhouè et Porto-Novo, sur une distance de 138,4 km, a-t-on appris auprès de la Fédération béninoise de cyclisme.

Selon cette même source, ce cycliste burkinabè est suivi du Belge Bjorn De Decker, arrivé en deuxième position, et du Marocain Mounir Makhchoun, qui a occupé la troisième place de cette étape.

Dimanche, les cyclistes vont parcourir la 6e étape de la compétition, dénommée « Grand prix de la ville de Cotonou », un circuit fermé sur 102 km.

Avec AP Xinhua

Tour du Bénin 2022 : le Belge Bjorn De Decker remporte la première étape

Le Belge Bjorn De Decker a remporté la première étape de la 17e édition du Tour international du cyclisme du Bénin, parcouru mardi sur une distance de 120,2 km entre les villes Boukoumbé-Djougou, a appris Xinhua auprès de la Fédération béninoise de cyclisme.

Selon cette même source, ce cycliste belge est suivi du Camerounais Clovis Kamzong, arrivé au deuxième et en fin du Marocain Adil El Arbaoui, qui est arrivé au troisième à l’issue de cette première étape.

Demain mercredi, les cyclistes vont parcourir la deuxième étape du Tour, de Djougou à Parakou sur une distance de 133,3 km.

Avec AP Xinhua

Bénin : le gouvernement subventionne les produits pétroliers en hausse

Le gouvernement béninois a accordé une subvention de 11 milliards de francs CFA (18,2 millions de dollars) aux prix des produits pétroliers actuellement en hausse, a annoncé jeudi la ministre de l’Industrie et du Commerce, Shadiya Assouman.

Elle a rappelé sur les ondes de Radio Bénin que la hausse exponentielle des prix du gasoil sur le plan international avait induit un prix réel à la pompe de 1.020 FCFA le litre (1,7 dollar).

« Ces prix de plus en plus prohibitifs pourraient, si rien n’est fait, conduire à une pénurie sur notre marché. Ce qui nous a conduits à une revue des prix », a-t-elle expliqué.

Avec AP Xinhua

Le gouvernement béninois annonce un appui financier à ses étudiants boursiers en formation en Russie

Le gouvernement béninois a décidé d’octroyer un appui financier ponctuel à ses étudiants boursiers en formation en Fédération de Russie, selon un communiqué publié mercredi à Cotonou.

Dans le cadre de la coopération avec la Russie, ces étudiants béninois reçoivent ordinairement des frais symboliques de subsistance couvrant notamment le transport et la restauration, explique le communiqué.

Mais, « la situation de crise créée par la guerre en l’Ukraine a occasionné la non-perception de cette allocation, contraignant certains d’entre eux à s’absenter des cours voire à les abandonner, en vue de la recherche de solutions palliatives, compromettant ainsi leurs études », peut-on lire dans le document.

A cela s’ajoute l’impossibilité de bénéficier de transfert d’argent en raison des sanctions contre la Russie, a ajouté la même source.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :