Cameroun : rentrée scolaire sur fond de menace de grève des enseignants

Lundi, plus de six millions d’élèves des écoles maternelles à l’enseignement secondaire ont repris le chemin de l’école au Cameroun pour entamer l’année scolaire 2022/2023, alors que les syndicats d’enseignants du public ont appelé à une grève pour protester contre « les promesses non tenues du gouvernement ».

Les mouvements « On a trop supporté » (OTS) et « On a trop attendu » (OTA), ainsi que le Syndicat des enseignants du Cameroun pour l’Afrique (SECA), ont soumis un avis d’arrêt de travail aux services du Premier ministre à la mi-août. Dans le document, qui a été largement diffusé sur les réseaux sociaux, ils demandent à leurs collègues de s’abstenir de toute activité pédagogique entre le 5 et le 9 septembre 2022, et de prolonger éventuellement l’arrêt de travail.

Les manifestants demandent que les dettes des enseignants soient payées en totalité et que le statut spécial des enseignant soit signé et appliqué, mais aussi qu’un calendrier acceptable de résolution soit publié pour leurs autres revendications.

Avec AP Xinhua

Cameroun : Paul Biya reçoit un envoyé de son homologue équato-guinéen

Le président camerounais Paul Biya a reçu jeudi après-midi en audience le ministre d’Etat équato-guinéen, en charge de l’Intégration régionale, Baltasar Engonga Edjo, porteur d’un message de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de la Guinée équatoriale.

A l’issue de leur rencontre, le chef de l’Etat camerounais a déclaré aux médias qu’il avait échangé avec son interlocuteur sur de différentes crises que le monde traversait actuellement, à savoir celles liées à la COVID-19, à la récession économique et aux effets du conflit en Ukraine.

M. Engonga Edjo a affirmé que les situations actuelles, ayant un impact sur l’Afrique, obligeaient les chefs d’Etats notamment de la sous-région à se concerter.

Avec AP Xinhua

Cameroun : trois membres de Boko Haram tués par l’armée dans l’Extrême-Nord

Trois membres de la secte islamiste Boko Haram ont été abattus jeudi matin par l’armée camerounaise à Nguetchewe, une localité de la région de l’Extrême-Nord, a-t-on appris de source sécuritaire.

Les terroristes, qui menaient manifestement un raid pour voler du bétail, sont tombés dans une embuscade tendue par les soldats à la suite de renseignements fournis par un comité de vigilance local.

Jadis considérée comme l’un des sanctuaires de Boko Haram, la région de l’Extrême-Nord, proche du lac Tchad, connaît depuis peu des assauts terroristes après des mois d’accalmie. Ceux-ci y ont fait une centaine de morts depuis le début de l’année, d’après des sources concordantes.

Avec AP Xinhua

Cameroun : trois membres d’une famille tués dans une attaque de Boko Haram à l’Extrême-Nord

Un chef du village camerounais, son fils et son petit-fils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi à la suite d’une incursion attribuée à la secte islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord, a-t-on appris de sources sécuritaires et locales.

L’attaque a été perpétrée autour de 02H00 heure locale (01H00 GMT) à Kinguerwa, une localité dans le département du Mayo-Sava de la région de l’Extrême-Nord, tuant les trois membres d’une même famille, selon une source locale.

Cette agression a porté à trois le nombre d’attaques enregistrées depuis le 2 juillet dans cette région limitrophe du Nigeria, lesquelles ont fait un total de quatre victimes mortelles, a indiqué un sous-officier sous le couvert de l’anonymat,

Avec AP Xinhua

Cameroun : la Société nationale des hydrocarbures dément toute implication dans des pots-de-vin

La Société nationale des hydrocarbures (SNH) a rejeté mardi toute implication dans les affirmations de la multinationale anglo-suisse Glencore qui dit avoir distribué plus de 7 milliards de francs CFA (environ 11 millions de dollars) de pots-de-vin à certains dignitaires camerounais pour obtenir des facilités dans le domaine pétrolier.

Dans un communiqué signé de son administrateur directeur général, Adolphe Moudiki, la SNH assure qu’elle « n’est, ni de loin ni de près, associée à de telles pratiques, strictement interdites par son règlement intérieur ».

Indiquant par ailleurs avoir eu vent de l’affaire par voie de presse, la société a assuré avoir saisi les autorités britanniques et américaines en vue de fournir des éléments permettant d’établir la véracité de ses dires.

Avec AP Xinhua

Cameroun : quatre civils tués dans deux attaques de Boko Haram à l’Extrême-Nord

Au moins quatre personnes ont trouvé la mort dans deux attaques menées par les éléments de la secte terroriste Boko Haram mardi soir dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires locales.

Trois civils ont été tués dans la localité de Kotshirahe, a informé un responsable local du comité de vigilance.

Un boucher a trouvé la mort lors d’une autre attaque menée par les djihadistes à Kouyape, une localité dans la région, selon une autre source sécuritaire sous le couvert de l’anonymat, ajoutant que de nombreux effets ont été emportés, notamment des denrées alimentaires.

Avec AP Xinhua

Cameroun : 80 millions de dollars offerts par les Etats-Unis pour la lutte contre le SIDA/VIH

Les Etats-Unis va mettre 80 millions de dollars à la disposition du Cameroun au titre des programmes de la lutte contre le SIDA/VIH, a annoncé lundi le ministère camerounais en charge de la Santé publique dans une note d’information à l’issue d’une rencontre entre le ministre camerounais de la Santé Malachie Manaouda et le nouvel ambassadeur américain Christopher John Lamora.

L’enveloppe ainsi offerte sera affectée aux activités dans le pays de la Fondation Elizabeth Glaser pour la lutte contre le SIDA pédiatrique (EGPAF), qui assiste le gouvernement pour faire en sorte que 95% des personnes vivant avec le VIH/SIDA connaissent leur statut sérologique, que 95% d’entre-elles soient mises sous traitement antirétroviral et que la même proportion voient leur charge virale supprimée.

Avec AP Xinhua

Le Cameroun célèbre le cinquantenaire de l’Etat unitaire

Le Cameroun a célébré vendredi les 50 ans marquant l’avènement de l’Etat unitaire avec de nombreuses manifestations civiques et militaires dans la capitale Yaoundé, a-t-on appris sur place.

Le défilé, qui a repris après deux ans de suspension due à la pandémie de la COVID-19, a été présidé par le président Paul Biya et un contingent de soldats de la République du Congo y a participé, en qualité d’invité spécial.

La République unie du Cameroun, regroupant les parties anglophone et francophone et qui signe la fin de la République fédérale, a en effet été consacrée le 20 mai 1972 à la suite d’un référendum où le « oui » l’a emporté à 99,97%.

Ce jour devient ainsi jour de Fête nationale, le pays étant désormais constitué d’un seul Etat, d’un seul gouvernement, d’une seule Assemblée et d’un seul organe judiciaire.

Avec AP Xinhua

Cameroun : plusieurs produits de grande consommation interdits d’exportation depuis la région de l’Est

Le ministre camerounais en charge du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a pris dimanche une mesure portant interdiction d’exportation de plusieurs produits de grande consommation à partir de la région de l’Est du pays vers l’étranger.

Dans une correspondance au gouverneur de la région de l’Est, région frontalière avec la République du Congo et la République centrafricaine, M. Mbarga Atangana a demandé de prendre des mesures immédiates de contrôle visant la suspension de sortie vers l’étranger du ciment, des huiles raffinées, de la farine de blé ou encore du riz.

Avec AP Xinhua

Cameroun : des dignitaires religieux appellent au retour de la paix dans le pays

Des dignitaires religieux du Cameroun ont appelé dimanche au retour de la paix dans le pays.

Dans la capitale, Yaoundé, l’archevêque catholique Jean Mbarga a appelé à mettre fin aux conflits, à la haine et à l’injustice, et à construire des communautés pacifiques pleines de fraternité et de cohésion sociale.

« Nous sommes des forces paisibles, debout et appelées à travailler, car nous avons un pays à bâtir, des communautés et des familles à faire croître », a-t-il déclaré.

D’autres religieux tels que le pasteur Félix Noumeni Djomo ont invité les fidèles à faire preuve de piété, de tolérance et d’esprit de vivre-ensemble.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :