Le président burundais salue la contribution chinoise à la construction de la centrale de Ruzibazi

Le président burundais Evariste Ndayishimiye a inauguré mardi la centrale hydroélectrique de Ruzibazi (sud), saluant à cette occasion « la très importante contribution chinoise » apportée à la construction de l’ouvrage.

Dotée d’une capacité totale installée de 15 mégawatts, cette centrale située dans la province de Rumonge se trouve à 43 km au sud de Bujumbura, la capitale économique du pays.

« Mon gouvernement remercie vivement le gouvernement chinois pour ses appuis multiformes en matière de développement socio-économique du Burundi. A maintes reprises en effet, la Chine a accompagné le Burundi de manière sincère et fraternelle dans le processus de son développement intégral depuis l’établissement des relations diplomatiques en décembre 1963 à ce jour », a souligné M. Ndayishimiye.

L’ambassadrice de Chine au Burundi, Zhao Jiangping, a dit pour sa part ressentir une grande joie, estimant que cette inauguration avait une signification « importante » pour une coopération sino-burundaise « marquée par la sincérité et la fraternité ».

Avec AP Xinhua

Le président zimbabwéen rend hommage à la Chine pour avoir achevé le nouveau bâtiment du parlement

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a visité mercredi le nouveau bâtiment du parlement achevé à Mount Hampden, à environ 18 km au nord-ouest de la capitale Harare.

Le nouveau bâtiment a été construit, entièrement financé par la Chine et offert à titre gracieux au pays d’Afrique australe.

M. Mnangagwa a déclaré que ce bâtiment emblématique, situé sur la colline historique de Mount Hampden, est un héritage pour les futures générations zimbabwéennes.

Accompagné du vice-président Constantino Chiwenga, M. Mnangagwa s’est dit impressionné par l’imposant bâtiment de six étages qui est un bel exemple d’architecture remarquable fusionnant les spécificités zimbabwéennes et chinoises.

Avec AP Xinhua

Tchad/Chine : trois grands projets en cours de réalisation pour renforcer la coopération bilatérale

Trois grands projets sont en train d’être réalisés au Tchad avec l’aide chinoise, a annoncé samedi sur Facebook l’Ambassade de la République populaire de Chine au Tchad.

Le premier projet consiste en la construction d’un centre de données national, la modernisation du Groupe Sotel (entreprise publique de télécommunications) et la pose de la fibre optique.

Le deuxième a pour objet la construction d’un stade à N’Djaména, d’une piste de course, d’un champ de football, de deux terrains de basketball, un terrain de handball, un terrain de tennis, un parking et d’autres installations nécessaires.

Le troisième concerne la construction d’une école de formation professionnelle qui comprendra des salles de classes, des laboratoires, des ateliers d’opérations, des bureaux, des dortoirs pour enseignants et élèves, une cantine, des salles d’équipements, etc.

Avec AP Xinhua

Joe Biden espère que la Chine n’aide pas la Russie

Le président américain Joe Biden a exprimé ce jeudi « l’espoir » que la Chine n’aide pas la Russie à amortir l’impact des sanctions occidentales, estimant que l’avenir économique du géant asiatique « était davantage lié à l’Occident » qu’à son voisin russe.

« Je pense que la Chine comprend que son avenir économique dépendra bien davantage de ses relations avec l’Occident qu’avec la Russie. Et j’ai bon espoir qu’elle ne va pas s’engager » pour aider Moscou à atténuer les sanctions imposées après l’invasion de l’Ukraine, a indiqué Joe Biden en marge de plusieurs sommets à Bruxelles.

Avec AFP

Boris Johnson exhorte la Chine à condamner l’invasion russe de l’Ukraine

Le premier ministre britannique Boris Johnson a exhorté dimanche la Chine à prendre position et condamner l’invasion russe de l’Ukraine.

Dans une interview au Sunday Times, Boris Johnson a appelé la Chine, allié stratégique de Moscou, et d’autres pays qui n’ont pas pris position à rejoindre les pays occidentaux dans leur condamnation de l’invasion russe.

Avec AFP

Kiev appelle la Chine à « condamner la barbarie russe » en Ukraine

La Chine devrait prendre la « bonne décision » et se joindre aux autres nations pour condamner l’invasion russe de l’Ukraine, a déclaré samedi le négociateur ukrainien Mykhailo Podolyak sur Twitter.

« La Chine pourrait devenir un élément important du système de sécurité mondial si elle prend la bonne décision de soutenir la coalition des nations civilisées et de condamner la barbarie de la Russie », a déclaré Podolyak, qui est également conseiller du chef de cabinet du président ukrainien.

Avec AFP

La Chine est prête à approfondir ses relations avec l’Afrique du Sud (Xi Jinping)

La Chine est prête à travailler avec l’Afrique du Sud pour faire progresser leurs liens vers un niveau plus profond avec une qualité supérieure et une portée plus large, a déclaré le président chinois Xi Jinping vendredi après-midi.

M. Xi a émis ces remarques lors d’une conversation téléphonique avec son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa.

Notant que la Chine et l’Afrique du Sud partageaient une relation amicale spéciale de camaraderie et de fraternité, M. Xi a indiqué que la consolidation et le développement de leurs relations étaient d’une grande importance pour guider les relations Chine-Afrique ainsi que la solidarité et la coopération entre les pays en développement.

Avec AP Xinhua

Joe Biden a mis en garde Xi sur les « conséquences » d’une aide de la Chine à la Russie

Le président américain Joe Biden a « décrit les implications et conséquences si la Chine fournissait un soutien matériel à la Russie alors qu’elle mène une attaque », brutale contre les villes et civils ukrainiens dans un entretien vidéo ce vendredi avec son homologue chinois Xi Jinping, a fait savoir la Maison Blanche.

Les deux dirigeants ont signalé leur volonté de « garder des canaux de communication ouverts » lors de cet entretien qui a duré près de deux heures.

Avec AFP

Xi Jinping souligne l’importance des efforts conjoints de la Chine et des Etats-Unis pour la paix et la tranquilité du monde

La Chine et les Etats-Unis doivent non seulement faire évoluer leurs relations bilatérales sur la bonne voie, mais aussi assumer leur part de responsabilités internationales et oeuvrer pour la paix et la tranquillité du monde, a déclaré le président chinois Xi Jinping.

M. Xi a fait ces remarques lors d’un appel vidéo avec le président américain Joe Biden, à l’invitation de ce dernier.

Notant que le paysage international a connu de nouveaux développements majeurs depuis leur première rencontre virtuelle en novembre dernier, M. Xi a indiqué que la tendance dominante de la paix et du développement faisait face à de sérieux défis, et que le monde n’était ni tranquille ni stable.

« La crise ukrainienne n’est pas quelque chose que nous voulons voir », a déclaré M. Xi.

Avec AP Xinhua

Joe Biden va menacer Xi Jinping de représailles si la Chine envoie de l’aide militaire à la Russie

Le président des Etats-Unis Joe Biden va menacer vendredi son homologue chinois Xi Jinping de représailles si la Chine devait « soutenir l’agression russe » contre l’Ukraine, notamment par l’envoi d’aide militaire à Moscou, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

« Nous sommes préoccupés par le fait qu’ils envisagent d’assister directement la Russie avec de l’équipement militaire qui serait utilisé en Ukraine. Le président Biden va parler au président Xi demain, et lui dira clairement que la Chine portera une responsabilité pour tout acte visant à soutenir l’agression russe, et que nous n’hésiterons pas à lui imposer des coûts », a-t-il dit devant la presse.

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :