Le chef de l’ONU promet l’accompagnement onusien à Madagascar dans son obtention du financement du Fonds Vert Climat

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a donné instruction à son équipe pour accompagner Madagascar dans l’obtention du financement du « Fonds Vert Climat » au plus vite, a déclaré vendredi la présidence malgache dans un communiqué.

Dans son discours à la Tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le président malgache Andry Rajoelina a plaidé pour son pays et pour les pays africains, afin que les engagements pris lors de la COP21 et confirmés lors de la COP26 soient concrétisés.

La grande île de l’océan Indien, ayant déjà son Plan national d’adaptation, ne devrait plus attendre longtemps, selon les assurances données par le chef de l’ONU au président malgache, indique le communiqué.

Avec AP Xinhua

Le Bénin bénéficie de 35 millions de dollars du Fonds vert pour le climat en faveur de la résilience climatique du bassin de l’Ouémé

Le Fonds vert pour le climat a octroyé 35 millions de dollars au gouvernement béninois en vue de soutenir l’Initiative pour la résilience climatique du bassin de l’Ouémé, visant à renforcer la résilience climatique des communautés vivant dans le bassin, a appris Xinhua jeudi d’une source officielle à Cotonou.

L’accord de ce financement a été signé le même jour à Cotonou, entre le ministre béninois du Cadre de vie et du Développement durable José Didier Tonato et le représentant résident de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Isaias Angue Obama Oyana.

« Ce financement vient récompenser un engagement de longue haleine. Ce projet est une opportunité qui consolide les efforts du gouvernement dans la construction de la résilience du système naturel et humaine face aux effets néfastes du changement climatique », a expliqué M. Tonato.

Avec AP Xinhua

La Tanzanie appelle les pays africains à adopter la pêche durable face à la crise des changements climatiques

Les autorités tanzaniennes ont appelé lundi les pays africains à unir leurs forces pour une gestion durable des pratiques de pêche dans le sillage de l’impact provoqué par les changements climatiques.

Abdallah Ulega, vice-ministre de l’Elevage et de la Pêche, a déclaré qu’il était impératif que les pays africains collaborent pour étudier des stratégies de pêche durable dans le sillage des changements climatiques qui représentent une menace pour l’industrie de la pêche.

« En unissant leurs forces, les pays africains seront en mesure de lutter contre la pêche illégale et la surpêche et de combattre la pollution qui prélève un lourd tribut sur l’industrie de la pêche », a déclaré M. Ulega lors d’une réunion consultative de l’Union africaine sur la gestion de la pêche à Dar es Salaam, poumon économique de Tanzanie.

Avec AP Xinhua

Le climat économique et politique mondial s’est dégradé au premier trimestre, selon une enquête

Le climat politique et économique mondial s’est détérioré au premier trimestre 2022, selon une étude réalisée auprès de nombreux experts économiques et publiée jeudi par l’Institut ifo, un groupe de réflexion allemand.

La pandémie de Covid-19 « a repris de l’ampleur dans de nombreux pays en raison de la variante Omicron, imposant des restrictions importantes à l’activité économique », a indiqué l’institut. La crise russo-ukrainienne a également eu un effet majeur sur la situation.

Les évaluations pays par pays « varient considérablement », selon cette enquête trimestrielle menée par l’Institut ifo et l’Institut suisse de Politique économique auprès de 1.603 experts économiques de 132 pays durant la seconde moitié de février.

Avec AP Xinhua

Le gouvernement mozambicain demandera plus de 156 millions de dollars pour un plan de secours face à la saison des pluies

Le gouvernement mozambicain prévoit de réclamer 10 milliards de meticals (environ 156,25 millions de dollars) pour son plan de secours 2021-2022, dans l’objectif d’atténuer l’impact socioéconomique des catastrophes naturelles potentielles lors de la saison des pluies en cours, a annoncé mardi le Conseil des ministres.

Le porte-parole du Conseil des ministres, Filimao Suaze, a fait cette annonce en s’adressant aux journalistes à Maputo à l’issue de la réunion du Conseil des ministres. Ce Plan de secours couvrira près d’un million de personnes susceptibles d’être affectées par la saison des pluies actuelle, a indiqué M. Suaze.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :