L’UA salue les « mesures de confiance » en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a salué les principales mesures de confiance en vue de la résolution pacifique du conflit en Ethiopie.

Cette déclaration a été faite après que M. Mahamat a reçu le Haut Représentant de l’UA pour la Corne de l’Afrique, l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, qui a informé le président de la Commission de l’UA des engagements en cours concernant l’exécution de son mandat dans la Corne de l’Afrique, selon un communiqué de l’UA publié jeudi.

M. Mahamat a notamment salué l’engagement des parties impliquées dans le conflit en Ethiopie, en faveur d’une résolution pacifique du conflit par le biais d’importantes mesures de confiance entreprises, notamment la levée de l’état d’urgence national, la libération des détenus et des prisonniers de guerre, la mise en place de la Commission nationale de dialogue, la trêve humanitaire et la déclaration de cessez-le-feu, ainsi que le retrait du Front populaire de libération du Tigré (TPLF) de la région Afar.

Avec AP Xinhua

Le président de la Commission de l’UA affirme que l’Afrique est devenue une « victime collatérale » du conflit en Ukraine

Le continent africain est devenu une victime collatérale du conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine, a déclaré mercredi le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

« En perturbant profondément le fragile équilibre géopolitique et géostratégique mondial, il (le conflit en Ukraine) a également jeté une lumière crue sur la fragilité structurelle des économies africaines », a indiqué M. Mahamat dans un communiqué.

Le conflit actuel se caractérise par une réduction de l’offre mondiale de produits agricoles et par une envolée de l’inflation des prix alimentaires, a indiqué le président de la Commission de l’UA.

« Le signe le plus emblématique de ces fragilités est la crise alimentaire qui fait suite aux troubles climatiques, et à la crise sanitaire de la COVID-19, amplifiée aujourd’hui par le conflit en Ukraine », a-t-il poursuivi.

Avec AP Xinhua

Le conflit russo-ukrainien nuit aux performances de l’économie africaine, selon un responsable de l’ONU

Un responsable des Nations Unies a déclaré mardi que le conflit entre l’Ukraine et la Russie affectait négativement les performances de l’économie africaine.

Walid Badawi, représentant du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Kenya, a déclaré que la crise avait entraîné une hausse du coût des produits de base sur le continent.

« De nombreux pays d’Afrique sont des importateurs nets de denrées alimentaires et dépendent fortement des exportations de blé de la Russie et de l’Ukraine. Cette chaîne de valeur a maintenant été affectée, ce qui pourrait entraîner une augmentation de l’insécurité alimentaire », a indiqué M. Badawi à Nairobi, en marge d’un symposium de haut niveau sur la mobilisation de nouveaux investissements en faveur des Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

Avec AP Xinhua

Crime de guerre en Ukraine : le soldat russe plaide coupable

Le soldat russe âgé de 21 ans a plaidé coupable au cours d’une série de questions liminaires.

A la question « comprenez-vous les chefs d’accusation »? » le jeune homme a répondu « oui ».

La même réponse donnée aux question suivantes « vous reconnaissez-vous coupable? », et « vous reconnaissez-vous entièrement coupable? ».

Avec AFP

La Banque mondiale et l’Ethiopie signent un accord de 300 millions de dollars pour financer la reconstruction des zones affectées par le conflit

Le gouvernement éthiopien et la Banque mondiale ont signé un accord de financement d’un montant de 300 millions de dollars pour soutenir la reconstruction et la reprise dans les zones frappées par le conflit en Ethiopie.

Cet accord de financement, adopté sous la forme d’un don, a été signé par le ministre éthiopien des Finances, Ahmed Shide, et par le représentant national de la Banque mondiale en Ethiopie, Ousmane Dione, a révélé lundi le ministère éthiopien des Finances dans un communiqué.

Ces ressources seront utilisées pour financer des activités destinées à aider les communautés des zones touchées par le conflit à accéder à nouveau aux services essentiels d’éducation, de santé et d’approvisionnement en eau, selon le ministère.

Avec AP Xinhua

L’Ukraine « peut gagner » la guerre, affirme Stoltenberg

L’Ukraine « peut gagner » la guerre contre la Russie, qui « ne se déroule pas » comme Moscou l’avait prévu, a estimé dimanche Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan.

« Son offensive majeure dans le Donbass est au point mort, la Russie n’atteint pas ses objectifs stratégiques », a-t-il jugé à l’issue d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Otan, assurant que Kiev « peut gagner » cette guerre.

Avec AFP

Le Gabon dépose à la Haye son contre-mémoire sur le conflit frontalier avec la Guinée équatoriale

Le Gabon a déposé à la Cour internationale de justice (CIJ) de la Haye son contre-mémoire sur le conflit frontalier qui l’oppose à son voisin la Guinée équatoriale au sujet de la souveraineté de l’Île Mbanié et des îlots Cocotier et Conga, a annoncé mercredi la cheffe des négociateurs gabonais dans ce dossier, Marie Madeleine Mborantsuo.

D’après une communication par la présidence gabonaise, Mme Mborantsuo a fait cette annonce à l’issue d’une audience mercredi à Libreville avec le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. La Guinée équatoriale avait déposé en premier sa mémoire le 5 octobre 2021, selon un ordre décidé par la CIJ.

Avec AP Xinhua

Poutine n’a pas l’intention de s’arrêter au Donbass, selon Washington

Vladimir Poutine n’a pas l’intention de limiter sa volonté d’occupation à la seule région du Donbass en Ukraine, mais veut porter le conflit à la Transdniestrie, région de Moldavie qui a fait sécession en 1990, a déclaré mardi la cheffe du renseignement américain, Avril Haines.

Le président russe, qui compte selon elle sur un essoufflement du soutien occidental à l’Ukraine, se prépare à un long conflit, pour lequel il va « probablement » imposer la loi martiale en Russie, a précisé Avril Haines au Congrès américain.

« Nous continuons de penser que le président Poutine n’autorisera l’usage de l’arme nucléaire que s’il perçoit une menace existentielle pour l’État ou le régime russe », a-t-elle ajouté.

Avec AFP

Perspectives économiques favorables pour les Seychelles, selon le FMI

Les perspectives macroéconomiques des Seychelles sont favorables, mais des défis subsistent car les retombées du conflit entre la Russie et l’Ukraine devraient peser sur les équilibres extérieurs et budgétaires en raison de la flambée des prix des matières premières, a déclaré lundi la chef de la mission du Fonds monétaire international (FMI) dans l’Etat insulaire, cité par Seychelles News Agency.

Une équipe du FMI dirigée par Boriana Yontcheva était aux Seychelles du 26 avril au 9 mai pour mener des discussions sur la deuxième revue du programme économique et financier des Seychelles, soutenu par l’accord du mécanisme élargi de crédit (Extended Fund Facility). Le FMI soutient le programme de réforme économique des Seychelles par un accord de prêt de 107 millions de dollars américains.

Selon Mme Yontcheva, l’économie des Seychelles s’est fortement redressée en 2021, avec une croissance du PIB réel estimée à 8%, grâce à un rebond rapide du secteur du tourisme. « Malgré la détérioration de l’environnement international associée à la guerre en Ukraine, les recettes touristiques en mars 2022 ont dépassé le niveau de 2019 et la croissance du PIB devrait atteindre 7% en 2022 », a-t-elle déclaré.

Avec AP Xinhua

Poutine responsable de crimes de guerre, dit Trudeau à Kiev

Le président russe « Vladimir Poutine est responsable de ces odieux crimes de guerre », a déclaré dimanche le Premier ministre canadien Justin Trudeau à Kiev, après s’être rendu dans la ville voisine d’Irpin où l’Ukraine accuse la Russie d’un massacre de civils.

« Il est clair que Vladimir Poutine est responsable de ces odieux crimes de guerre », a affirmé Justin Trudeau lors d’une conférence de presse commune avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Il devra rendre des comptes ».

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :