L’UE renforcera sa coopération avec le Kenya sous la présidence de William Ruto

La Délégation de l’Union européenne (UE) au Kenya s’est dite mardi prête à renforcer la coopération avec le nouveau président kényan, William Ruto, dans les domaines d’intérêt mutuel.

Dans un communiqué publié à Nairobi, capitale du Kenya, l’UE a félicité M. Ruto après que la Cour suprême a validé lundi son élection à la présidence du pays, tout en souhaitant établir un partenariat avec son administration pour réaliser les objectifs communs.

L’UE se réjouit de travailler avec le président élu William Ruto et son administration pour renforcer encore davantage le partenariat grâce au dialogue UE-Kenya, indique ce communiqué.

Avec AP Xinhua

Le Bénin veut s’inspirer de l’expérience du Niger en matière de lutte antiterroriste (ministre)

Le ministre béninois de la Défense, Alain Nouatin, a signé lundi avec son homologue nigérien Alkassoum Indattou une convention pour renforcer davantage la coopération militaire bilatérale dans le cadre de la lutte antiterroriste, a-t-on constaté sur place.

Les pays de la sous-région ouest-africaine sont secoués ces dernières années par une vague de terrorisme qui s’étend depuis quelques temps aux pays de la côte de Guinée, dont le Bénin, « qui est atteint depuis décembre 2021 », selon M. Nouatin.

« Nous avons compris très tôt que cette bataille n’est pas celle d’un seul pays. Ca doit être une communauté d’action des pays affectés par le même phénomène, pour mieux le juguler », a-t-il expliqué lors de sa visite à Niamey.

Avec AP Xinhua

Le Mali dénonce le traité de défense et les accords militaires signés avec la France

Le Mali a dénoncé le traité de coopération en matière de défense, signé le 16 juillet 2014 avec la France, ainsi que les accords déterminant le statut des forces Barkhane et Takuba, annonce un communiqué signé du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Maïga, également porte-parole du gouvernement malien.

Cette décision, explique le communiqué publié lundi soir, est motivée par ‘’l’attitude unilatérale du partenaire français » qui a décidé les 3 et 7 juin 2021 de suspendre les opérations conjointes avec l’armée malienne et de mettre fin à l’opération Barkhane ‘’sans consulter au préalable » le Mali.

Les ‘’multiples violations de l’espace aérien malien » par des aéronefs français, malgré ‘’l’instauration d’une zone aérienne d’interdiction temporaire » par les autorités militaires maliennes sont pointées du doigt, de même que la ‘’manœuvre dilatoire » de Paris qui demande une réunion d’experts pour la relecture du traité de défense au lieu de proposer ses amendements alors que Bamako lui a envoyé les siens depuis décembre 2021.

Avec AP Xinhua

Le Rwanda et l’Angola signent neuf accords de coopération

Le Rwanda et l’Angola ont signé vendredi neuf accords de coopération dans divers secteurs d’intérêt mutuel, a annoncé le ministère rwandais des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Les accords ont été signés par le ministre rwandais des Affaires étrangères Vincent Biruta et son homologue angolais Tete Antonio et d’autres hauts responsables gouvernementaux des deux parties, lors de la première réunion de la Commission permanente mixte sur la coopération entre le Rwanda et l’Angola., qui a eu lieu le même jour à Kigali, la capitale rwandaise.

Les accords portaient sur l’évitement de la double imposition, l’extradition, l’assistance juridique, le transfert de personnes condamnées, le développement de l’agriculture et de l’élevage, l’administration locale et la coopération dans le domaine de la santé, ainsi qu’un protocole d’accord entre l’École nationale d’administration et des politiques publiques (ENAPP) d’Angola et l’Institut rwandais de gestion (RMI), selon le ministère.

Avec AP Xinhua

Le Congo et le Rwanda signent huit accords de coopération

La République du Congo et le Rwanda ont signé mardi à Brazzaville, capitale congolaise, huit accords pour « l’élargissement et l’approfondissement de leur coopération », selon un communiqué conjoint publié à l’occasion de la visite d’Etat au Congo du président rwandais Paul Kagame.

Ces accords touchent des domaines variés, notamment la protection des investissements, l’exploitation minière, la gestion d’entités économiques et le raffermissement des liens culturels, précise le communiqué.

S’agissant des questions régionales et sous-régionales, le président rwandais et son homologue congolais Denis Sassou Nguesso ont « encouragé le recours au dialogue politique et à la voie diplomatique, comme seuls moyens de résoudre les différends pouvant éventuellement survenir entre les Etats ».

Avec AP Xinhua

Le président rwandais appelle à promouvoir la coopération Rwanda-Congo

Le président du Rwanda, Paul Kagame, qui a entamé ce lundi une visite d’Etat de 72 heures en République du Congo, a plaidé pour le renforcement du partenariat entre les deux pays, lors de son discours prononcé devant le Parlement congolais.

« Il nous faut renforcer le partenariat bilatéral grâce aux multiples accords qui lient nos deux pays en vue d’une croissance bénéfique pour notre sous-région », a déclaré le président Kagame.

Avec AP Xinhua

Burkina Faso : le Premier ministre de transition annonce une « diversification » de la coopération militaire

Le Premier ministre de transition au Burkina Faso Albert Ouédraogo a déclaré lundi au parlement intérimaire que son pays allait « diversifier » les partenariats en matière de coopération militaire.

« En ce qui concerne la coopération militaire avec d’autres Etats notamment, l’option est désormais de diversifier les partenariats, afin d’optimiser les atouts spécifiques de chaque partenaire. En tout état de cause, ces partenariats seront fondés sur le respect de notre indépendance territoriale et la sincérité », a souligné M. Ouédraogo.

Le chef du gouvernement de transition a présenté lundi une feuille de route orientée principalement sur la lutte contre le terrorisme et la sauvegarde de l’intégrité territoriale.

Avec AP Xinhua

Tchad/Chine : trois grands projets en cours de réalisation pour renforcer la coopération bilatérale

Trois grands projets sont en train d’être réalisés au Tchad avec l’aide chinoise, a annoncé samedi sur Facebook l’Ambassade de la République populaire de Chine au Tchad.

Le premier projet consiste en la construction d’un centre de données national, la modernisation du Groupe Sotel (entreprise publique de télécommunications) et la pose de la fibre optique.

Le deuxième a pour objet la construction d’un stade à N’Djaména, d’une piste de course, d’un champ de football, de deux terrains de basketball, un terrain de handball, un terrain de tennis, un parking et d’autres installations nécessaires.

Le troisième concerne la construction d’une école de formation professionnelle qui comprendra des salles de classes, des laboratoires, des ateliers d’opérations, des bureaux, des dortoirs pour enseignants et élèves, une cantine, des salles d’équipements, etc.

Avec AP Xinhua

La Chine est prête à approfondir ses relations avec l’Afrique du Sud (Xi Jinping)

La Chine est prête à travailler avec l’Afrique du Sud pour faire progresser leurs liens vers un niveau plus profond avec une qualité supérieure et une portée plus large, a déclaré le président chinois Xi Jinping vendredi après-midi.

M. Xi a émis ces remarques lors d’une conversation téléphonique avec son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa.

Notant que la Chine et l’Afrique du Sud partageaient une relation amicale spéciale de camaraderie et de fraternité, M. Xi a indiqué que la consolidation et le développement de leurs relations étaient d’une grande importance pour guider les relations Chine-Afrique ainsi que la solidarité et la coopération entre les pays en développement.

Avec AP Xinhua

Les communautés rurales camerounaises savourent la CAN grâce à l’aide de la Chine

C’était un grand jour pour Jackson Bessala Ndongo, un fan de football. Son pays, le Cameroun, devait affronter l’Ethiopie lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

A 6h du matin, ce père de trois enfants était déjà prêt à accomplir ses tâches domestiques, aller à la ferme et revenir juste à temps pour disposer des chaises chez son oncle où plusieurs autres villageois devaient venir regarder ce match crucial à la télévision.

Il y a trois ans, il était impossible de suivre un match en direct à la télévision dans ce village.

« Avant, ce n’était pas facile de voir le match ici au village. Je faisais plus d’un kilomètre pour aller au centre-ville pour regarder le match et c’était la même distance pour le retour. On avait raté le commencement quelques fois car on était parti tard », se souvient M. Ndongo qui aime aussi regarder la Ligue des champions de l’UEFA.

Beaucoup de foyers n’avaient pas de télévision et même s’il y en avait une, on ne pouvait voir que deux ou trois chaînes, la télévision numérique étant alors une vue de l’esprit, ajoute ce villageois de 34 ans.

C’était à ce moment-là que StarTimes est intervenu. En 2019, cet opérateur de télévision numérique chinois est arrivé dans le village de M. Ndongo, Djounyat, situé à quelque 75km au nord de la capitale camerounaise, Yaoundé, pour aider à la mise en place d’un signal de télévision par satellite dans le cadre du projet d »‘Accès à la TV satellite pour 10.000 villages africains » soutenu par la Chine.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :