Niger : près de 900 écoles forcées de fermer en raison de l’insécurité (UNICEF)

Au Niger, 890 établissements d’enseignement primaire et secondaire sur un total de 22.997 dans le pays ont été forcés de fermer à cause notamment de l’insécurité, affectant 72.000 élèves dont 38.194 filles, selon le rapport de ce mois d’août publié par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Plus de 2.430 enseignants sont touchés par cette situation.

Selon la même source, la région de Tillabéry (ouest du pays), située dans la zone dite « des trois frontières » (Niger-Mali-Burkina Faso), est la plus affectée avec 817 écoles fermées, touchant 71.936 enfants.

Les autres régions également affectées par cette crise sont celles de Diffa (extrême sud-est), avec 28 écoles fermées, et de Maradi (centre-sud), avec onze écoles suspendues et de Tahoua (nord-ouest), frontalière du nord malien, avec 34 établissements concernés.

Avec AP Xinhua

Bénin : baisse de plus de 6,30% des candidats inscrits à l’examen du Certificat d’étude primaire pour la session 2022

Quelque 226.676 candidats affrontent mardi, les différentes épreuves de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP) pour la session de juin 2022 contre 242.066 candidats l’année précédente, soit une baisse de 6,36%, a annoncé lundi à Cotonou, le ministre béninois des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.

« Cette baisse qui devient récurrente et qui ne saurait s’expliquer encore moins se justifier en raison des investissements lourds que l’Etat et ses partenaires déploient depuis plusieurs années pour maintenir tous les enfants à l’école, interpelle plus d’un », a-t-il souligné.

A travers un message radiodiffusé, le ministre Karimou, a indiqué que le gouvernement béninois ne ménagerait aucun effort pour favoriser l’accès à tous à une éducation de qualité et sur un pied d’égalité.

Avec AP Xinhua

Une responsable de l’UNICEF appelle à améliorer l’accès des filles à l’éducation dans le nord du Nigeria

Une responsable du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé mercredi à améliorer l’accès des filles à l’éducation dans le nord du Nigeria, où un grand nombre de filles ne sont pas scolarisées.

S’adressant aux journalistes à Kano, une ville du nord du Nigeria, Rahama Farah, une responsable de l’UNICEF basée au Nigeria, a affirmé qu’il y a actuellement 18,5 millions d’enfants non scolarisés au Nigeria, dont environ 60% de filles.

« Ce qui est le plus important et que vous devez savoir, c’est que la plupart de ces enfants non scolarisés viennent en fait du nord du Nigeria », a dit Mme Farah, ajoutant que des obstacles compromettent l’éducation des filles.

Avec AP Xinhua

Le Nigeria entend accroître ses efforts contre les enlèvements et les perturbations scolaires

Le président nigérian Muhammadu Buhari a promis mardi l’intensification des efforts pour lutter contre les enlèvements et les disruptions commises par les criminels dans les écoles du pays.

Le gouvernement ne tolèrera plus ces perturbations qui touchent le système éducatif et les activités économiques de la part de terroristes, de bandits et de ravisseurs, a-t-il dit lors d’un séminaire sur la sécurité à Abuja, la capitale.

« J’ai ordonné que toutes les affaires d’enlèvement et de sabotage économique dans tous le pays soient vigoureusement traitées », a lancé M. Buhari.

Avec AP Xinhua

Covid-19 : le masque obligatoire dans les cours de récréation à l’école à compter de jeudi prochain

Les écoles primaires vont passer au niveau 3 du protocole sanitaire la semaine prochaine: le port du masque dans les cours de récréation et la limitation des activités sportives de haute intensité en intérieur entreront en vigueur à partir de jeudi.

Jean Castex annonce également des mesures pour lutter contre le brassage dans les cantines, celles-ci entreront en vigueur à partir de lundi.

Covid-19 : la Belgique va fermer les écoles

La Belgique va fermer les écoles a cause de la nouvelle vague épidémique et de l’arrivée du variant Omicron, le gouvernement belge prend ce vendredi de nouvelles mesures de restrictions.

A commencer par la fermeture des écoles maternelles et primaires le 18 décembre, soit une semaine plus tôt que prévu. Le masque va devenir obligatoire dès 6 ans.

Vaccination des 12-18 ans: Alain Fischer veut que l’école participe

Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, souhaiterait que l’école participe à la vaccination.

Dans un entretien à 20 Minutes, il indique : Pas en demandant aux enseignants de vacciner. Ni même aux médecins et infirmiers scolaires, pas assez nombreux. Mais en ouvrant des vacations pour vacciner aux médecins et infirmiers libéraux dans les établissements scolaires et universités.

« Cela permet aussi de parler de la vaccination en général ». C’est comme ça qu’en Grande-Bretagne, ils ont réussi à vacciner contre les infections au papillomavirus (HPV) 80 % des adolescents.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :