Cinquième édition du « Benin Investment Forum » : des centaines d’hommes d’affaires internationaux attendus à Cotonou

Plusieurs centaines d’opérateurs économiques, actionnaires d’entreprises africaines, investisseurs internationaux et dirigeants de multinationales, sont attendus à Cotonou, les 23 et 24 juin prochain, en vue de prendre part à la cinquième édition du « Benin Investment Forum », souligne le dossier de presse du forum parvenu vendredi à Xinhua.

« Cette cinquième édition constituera une plate-forme unique que pourront utiliser les investisseurs internationaux désireux de se lancer dans les affaires à fort impact social au Bénin et identifier les pistes pour améliorer la participation du secteur privé à la réussite de la croissance économique du Bénin », selon le dossier de presse.

Le forum, placé sous le thème « Bénin : nouvelle frontière des marchés émergeants » pour cette édition, s’inscrit dans la stratégie nationale qui propose de nouvelles bases, des facilitations et des incitations exceptionnelles pour investir avec le cadre d’un climat des affaires en pleine évolution.

Avec AP Xinhua

Le nouveau président somalien donnera la priorité à l’unité et aux réformes économiques

Le nouveau président somalien Hassan Sheikh Mohamud, qui a officiellement pris ses fonctions lundi, s’est engagé à donner la priorité à l’unité et aux réformes économiques dans le pays.

M. Mohamud, qui a été élu le 15 mai, a salué son prédécesseur Mohamed Abdullahi Mohamed – surnommé Farmajo – pour le transfert pacifique du pouvoir, et a déclaré qu’il n’hésiterait pas à consulter le président sortant sur certaines questions urgentes au cours de son mandat.

« Je remercie Farmajo pour son service à la Somalie. Je m’engage à travailler uniquement pour le peuple somalien et dans son intérêt. Nous progresserons et prospérerons ensemble », a indiqué M. Mohamud lors d’une brève cérémonie dans la Villa Somalia à Mogadiscio, la capitale du pays.

Avec AP Xinhua

Le climat économique et politique mondial s’est dégradé au premier trimestre, selon une enquête

Le climat politique et économique mondial s’est détérioré au premier trimestre 2022, selon une étude réalisée auprès de nombreux experts économiques et publiée jeudi par l’Institut ifo, un groupe de réflexion allemand.

La pandémie de Covid-19 « a repris de l’ampleur dans de nombreux pays en raison de la variante Omicron, imposant des restrictions importantes à l’activité économique », a indiqué l’institut. La crise russo-ukrainienne a également eu un effet majeur sur la situation.

Les évaluations pays par pays « varient considérablement », selon cette enquête trimestrielle menée par l’Institut ifo et l’Institut suisse de Politique économique auprès de 1.603 experts économiques de 132 pays durant la seconde moitié de février.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :