Congo-Brazzaville : plus de 2.000 candidats aux élections législatives

La campagne pour les élections législatives, auxquelles se présenteront plus de 2.000 candidats, a été ouverte ce vendredi sur l’ensemble du territoire de la République du Congo, selon le ministère de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et du Développement local.

Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) est celui qui a présenté le plus de candidats, soit 127 candidats. Il est suivi par l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), premier parti de l’opposition, qui a présenté 45 candidats.

A Brazzaville, des banderoles aux effigies des candidats sont visibles partout sur les murs, des carrefours, des ronds-points et des grandes places publiques.

Tous ces candidats briguent les 151 sièges de l’Assemblée nationale. Dans la législature finissante, plus de 90% des sièges sont détenus par le PCT et ses alliés de la majorité présidentielle.

Avec AP Xinhua

La Somalie fixe la date de son élection présidentielle

Le Parlement somalien a annoncé jeudi que l’élection présidentielle attendue de longue date dans ce pays aurait finalement lieu le 15 mai à Mogadiscio, la capitale du pays.

La commission parlementaire conjointe chargée d’organiser l’élection présidentielle a fait savopir que 329 parlementaires des deux chambres du parlement (54 sénateurs et 275 députés de la chambre basse) procéderaient à l’élection du dixième président du pays.

Les candidats à la présidence s’adresseront au Parlement les 11 et 12 mai pour annoncer la politique qu’ils envisagent, avant le vote des parlementaires.

Avec AP Xinhua

Bénin/Elections législatives : la fièvre électorale monte dans les états-majors des partis

A moins de neuf mois des prochaines élections législatives du Bénin prévues pour le 8 janvier 2023, la fièvre électorale monte déjà dans les états-majors des partis politiques de la mouvance au pouvoir et de l’opposition, où les leaders rivalisent d’ardeurs et de stratégies pour la conquête des électeurs, a constaté jeudi Xinhua à Cotonou.

D’après le nouveau code électoral en vigueur au Bénin, les députés à l’Assemblée nationale sont élus au suffrage universel direct au scrutin de liste à la représentation proportionnelle pour un mandat de cinq ans dans 24 circonscriptions correspondant aux limites des départements.

Ainsi, pour présenter une liste de candidature crédible aux électeurs béninois, les deux grandes forces politiques de la mouvance au pouvoir, le Bloc républicain et l’Union progressiste, ont déjà défini les critères d’éligibilités des candidats, qui seront positionnés sur la liste de chacune de leurs formations.

Avec AP Xinhua

Le Nigeria fixe une nouvelle date pour les élections présidentielles de 2023

Les prochaines élections présidentielles du Nigeria auront lieu le 25 février 2023, une semaine plus tard que prévu à l’origine, a annoncé samedi l’organe électoral du pays.

Les élections pour la législature bicamérale du pays auront lieu à la même date, a également déclaré aux médias Mahmood Yakubu, responsable de la Commission électorale nationale indépendante (INEC), à Abuja, la capitale nigériane.

Par ailleurs, a noté l’INEC, les élections aux postes de gouverneur et aux législatures des Etats auront lieu le 11 mars 2023, également une semaine plus tard que la date initialement fixée, le 4 mars.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :