Le secrétaire général de l’ONU espère la réussite des législatives du 17 décembre en Tunisie

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a espéré la réussite des prochaines élections législatives en Tunisie, prévues pour le 17 décembre prochain.

Selon un communiqué publié mardi par le ministère tunisien des Affaires étrangères, M. Guterres a donné ce commentaire lors de son entretien à New York avec le chef de la diplomatie tunisienne, Othman Jerandi, au terme des travaux de la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

A cette occasion, M. Guterres a réitéré l’appui de l’ONU au peuple tunisien et à la Tunisie. « L’ONU se range aux côtés de la Tunisie », a-t-il dit.

M. Guterres s’est par ailleurs félicité des efforts déployés par la Tunisie pour traiter les différentes questions lors de cette session de l’Assemblée générale, telles que la lutte contre les répercussions de la pandémie de la COVID-19, la crise alimentaire mondiale et les défis liés aux changements climatiques.

Avec AP Xinhua

L’Union africaine crée une mission d’observation des élections en Angola

La Commission de l’Union africaine (CUA) a annoncé mercredi avoir mis sur pied une mission chargée d’observer les élections en Angola.

Dans un communiqué de presse, la CUA a déclaré que la Mission d’observation électorale de l’UA (MOEUA), composée de 35 membres, serait dirigée par l’ancienne Première ministre éthiopienne Hailemariam Desalegn et soutenue par une équipe de 14 experts. Elle a été déployée en Angola pour observer le déroulement et les conséquences des élections dans le pays.

« Dans le cadre du processus d’observation électorale en Angola, la MOEUA discutera avec les différentes parties prenantes, observera de près le processus électoral, et publiera une évaluation préliminaire des élections vendredi », indique le communiqué.

Les électeurs angolais doivent se rendre dans les bureaux de vote mercredi pour élire le nouveau président du pays et les membres de l’Assemblée nationale.

Avec AP Xinhua

Les Kényans aux urnes pour les élections générales

Des millions de Kényans ont commencé à se rendre mardi matin dans plus de 46.000 bureaux de vote à travers le pays pour élire leur chef de l’Etat, leurs parlementaires et leurs gouverneurs de région.

William Ruto, vice-président en exercice et candidat à la magistrature suprême sous les couleurs de l’alliance Kenya Kwanza (Le Kenya d’abord), a voté à 6h heure locale (3h GMT) dans une école primaire de son village ancestral de Sugoi, situé dans le comté d’Uasin Gishu (ouest).

Peu après avoir accompli son devoir électoral, il a promis de respecter les résultats du scrutin, après des mois de campagne passionnée.

M. Ruto se présente face à trois autres candidats, dont son principal rival, Raila Odinga, un vétéran de l’opposition. Ce dernier devrait voter dans une école primaire de Kibra, un grand bidonville de Nairobi, plus tard dans la journée.

Avec AP Xinhua

Congo-Brazzaville : fin de la campagne pour les élections législatives et locales

La campagne pour les élections législatives couplées aux élections locales du 10 juillet en République du Congo, a pris fin sur l’ensemble du territoire national, a appris Xinhua samedi à Brazzaville, de source proche de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI).

Les banderoles et affiches, les tee-shirts et autres gadgets aux effigies des candidats ont été retirés samedi matin à Brazzaville, qui a retrouvé son calme habituel, après deux semaines de campagne au cours desquelles les différents candidats ont organisé des caravanes motorisées, des meetings, des concerts publics de musique, pour convaincre les électeurs dans leurs circonscriptions respectives.

« Dans l’ensemble, la campagne s’est déroulée sans incidents majeurs, partout sur le territoire national, sauf à Ouesso2 (nord-ouest du Congo) où un candidat a tenu des propos incitant à la division et qui a été retiré », a déclaré à Xinhua un membre de la CNEI.

Avec AP Xinhua

Législatives sénégalaises : huit listes de candidats retenues (arrêté ministériel)

Huit listes de candidats ont été autorisées à prendre part aux élections législatives prévues le 31 juillet prochain au Sénégal, aux termes d’un arrêté du ministère de l’Intérieur rendu public lundi soir.

Celui-ci rejette toutefois la liste des suppléants au scrutin proportionnel présentée par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité) et la liste des titulaires au scrutin proportionnel présentée par la coalition Yewwi askan wi (YAW, opposition la plus significative) pour le non-respect de certaines dispositions du Code électoral.

La première n’a pas respecté les dispositions relatives à la parité, tandis que la seconde n’a pas pu procéder au remplacement de l’un de ses candidats, frappé d’inéligibilité.

Avec AP Xinhua

Guinée-Bissau : les élections législatives fixées au 18 décembre 2022 (décret)

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a annoncé lundi avoir pris un décret fixant la date des élections législatives en Guinée-Bissau au 18 décembre 2022.

Cette décision fait suite à la dissolution de l’Assemblée nationale populaire (parlement), décidée également ce lundi suite à un décret.

Si la dissolution du parlement met fin au mandat du gouvernement, le président a assuré que « les postes du Premier ministre, Nuno Gomes Nabiam et du vice-Premier ministre, Soares Sambu, sont maintenus jusqu’aux prochaines élections législatives ».

Avec AP Xinhua

L’UA félicite Hassan Cheikh Mohamoud pour son élection à la présidence de la Somalie

L’Union africaine (UA) a félicité lundi Hassan Cheikh Mohamoud pour son élection à la présidence de la Somalie.

Dans un communiqué de presse, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a félicité M. Mohamoud pour « son élection historique » en tant que président de la Somalie, menée dimanche par le Parlement somalien.

M. Mahamat a aussi salué le président sortant Mohamed Farmajo « pour avoir fait preuve de leadership et de sens politique à travers son acceptation courtoise du résultat de l’élection ».

Le président du bloc panafricain composé de 55 membres a applaudi le peuple somalien « pour sa belle preuve de patriotisme » par la tenue ordonnée des élections, tout en reconnaissant le rôle crucial joué par les Forces de sécurité somaliennes et la Mission de transition de l’UA en Somalie (ATMIS) afin de garantir la sécurité de l’ensemble du processus électoral.

Avec AP Xinhua

L’UA déploie une mission d’évaluation préélectorale au Kenya

L’Union africaine (UA) a annoncé lundi le déploiement d’une mission d’évaluation préélectorale au Kenya pour observer les préparatifs des prochaines élections générales prévues le 9 août prochain dans le pays.

Le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a autorisé le déploiement de la mission au Kenya du 16 au 20 mai, selon un communiqué de l’UA publié lundi.

Cette décision fait suite à une invitation du gouvernement kenyan, a précisé l’UA, ajoutant que sa mission était déployée conjointement avec les membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE).

La mission conjointe UA-COMESA-CAE au Kenya examinera l’état de préparation des élections générales et le contexte général dans lequel les scrutins auront lieu, a indiqué l’UA.

Avec AP Xinhua

Somalie : quatre candidats accèdent au second tour de l’élection présidentielle

Quatre candidats à la présidence somalienne accèderont au second tour de la présidentielle après que, lors du premier tour, aucun candidat n’a reçu les deux tiers des votes, ou 219 suffrages, requis pour remporter le scrutin ce dimanche.

Le premier tour de l’élection présidentielle s’est terminé avec en tête le président de l’Etat du Puntland, Saïd Deni, qui a obtenu 65 voix, suivi de l’actuel président somalien Mohamed Farmajo qui en a reçu 59, selon la commission conjointe qui organise les élections.

L’ancien président Hassan Sheikh Mohamud est arrivé en troisième position avec 52 votes, tandis que l’ancien Premier ministre Hassan Ali Khaire a reçu 47 suffrages, a annoncé le comité.

Avec AP Xinhua

Madagascar : le gouvernement décrète la refonte totale des listes électorales

Le conseil du gouvernement malgache, une réunion hebdomadaire présidée par le Premier ministre, a adopté d’un décret relatif à la refonte totale des listes électorales et au registre électoral national, selon un communiqué du conseil publié samedi.

Ce décret est une proposition de la commission électorale nationale indépendante (CENI), un organe constitutionnel en charge de l’organisation et de la gestion des opérations électorales.

La liste électorale est un document administratif qui recense l’ensemble des citoyens malgaches ayant plus de 18 ans et jouissant de leurs droits civils et politiques. Elle est dressée au niveau de chaque fokontany, la plus petite unité administrative malgache. Les listes électorales sont transmises et centralisées au niveau de la CENI pour constituer le registre électoral national.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :