Paris dénonce comme des « mensonges » les accusations de Moscou sur les violations du droit humanitaire par l’Ukraine

Les accusations de Vladimir Poutine sur des « violations flagrantes » du droit humanitaire par les forces ukrainiennes sont « des mensonges », a réagi l’Élysée à la suite d’un nouvel échange samedi entre le président russe, Emmanuel Macron et Olaf Scholz.

Au cours de cet appel téléphonique d’une heure et demie, le président français et le chancelier allemand ont de nouveau appelé la Russie à « un cessez-le-feu immédiat » et à « lever le siège » de Marioupol où la situation est « humainement insoutenable », a indiqué la présidence française.

Avec AFP

Vladimir Poutine accuse les forces ukrainiennes de « violations flagrantes » du droit humanitaire

Le président russe Vladimir Poutine a accusé samedi les forces ukrainiennes de « violations flagrantes » du droit humanitaire, appelant son homologue français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz à faire pression sur Kiev pour y mettre fin.

Vladimir Poutine a évoqué, lors d’un appel téléphonique avec ses deux homologues, des « assassinats extrajudiciaires d’opposants », des « prise d’otages de civils ».

Et leur « utilisation comme boucliers humains », ainsi que le « déploiement d’armes lourdes dans des zones résidentielles, à proximité d’hôpitaux, d’écoles et de jardins d’enfants », selon un communiqué du Kremlin.

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :