Bénin : Macron attendu ce mardi à Cotonou pour une visite de travail

Le président français Emmanuel Macron effectuera mardi et mercredi une visite de travail au Bénin à l’invitation de son homologue béninois, Patrice Talon, a indiqué mardi la présidence béninoise dans un communiqué.

Elle a précisé qu’il sera reçu mercredi matin par M. Talon au palais de la Marina à Cotonou, capitale économique du pays, pour un tête-à-tête, suivi d’une séance de travail élargie à l’issue de laquelle divers documents seront signés.

M. Macron visitera ensuite l’exposition des trésors royaux restitués au Bénin par le gouvernement français en novembre dernier.

Avec AP Xinhua

La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé mercredi qu’il expulsait 34 diplomates français, en représailles aux 35 agents diplomatiques russes renvoyés chez eux par la France début avril.

L’ambassadeur de France à Moscou a été convoqué mercredi au ministère russe des Affaires étrangères et s’est vu remettre une note signifiant que « 34 collaborateurs des établissements diplomatiques français en Russie ont été déclarés « persona non grata » », a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué. Ils doivent quitter la Russie d’ici deux semaines, selon la même source.

Avec AFP

France : Elisabeth Borne nommée Première ministre

Elisabeth Borne a été nommée lundi soir Première ministre par le président français Emmanuel Macron, a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Mme Borne, 61 ans, a été la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans le gouvernement de Jean Castex. Elle est la deuxième femme nommée au poste de Premier ministre en France, après Edith Cresson (1991-1992) sous le président François Mitterrand.

Mme Borne succède à Jean Castex, qui dirigeait le gouvernement français depuis juillet 2020 et a démissionné plus tôt lundi. Selon des médias, la passation de pouvoir devrait avoir lieu lundi en début de soirée.

Avec AP Xinhua

Le Mali dénonce le traité de défense et les accords militaires signés avec la France

Le Mali a dénoncé le traité de coopération en matière de défense, signé le 16 juillet 2014 avec la France, ainsi que les accords déterminant le statut des forces Barkhane et Takuba, annonce un communiqué signé du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Abdoulaye Maïga, également porte-parole du gouvernement malien.

Cette décision, explique le communiqué publié lundi soir, est motivée par ‘’l’attitude unilatérale du partenaire français » qui a décidé les 3 et 7 juin 2021 de suspendre les opérations conjointes avec l’armée malienne et de mettre fin à l’opération Barkhane ‘’sans consulter au préalable » le Mali.

Les ‘’multiples violations de l’espace aérien malien » par des aéronefs français, malgré ‘’l’instauration d’une zone aérienne d’interdiction temporaire » par les autorités militaires maliennes sont pointées du doigt, de même que la ‘’manœuvre dilatoire » de Paris qui demande une réunion d’experts pour la relecture du traité de défense au lieu de proposer ses amendements alors que Bamako lui a envoyé les siens depuis décembre 2021.

Avec AP Xinhua

Le président tunisien Kaïs Saïed félicite Emmanuel Macron

Le président tunisien Kaïs Saïed a félicité son homologue français Emmanuel Macron, réélu pour un deuxième mandat présidentiel, a annoncé mardi la présidence tunisienne.

Le chef de l’Etat tunisien « s’est félicité, à l’occasion, de la solidité des liens de coopération existant entre les deux pays », a noté la présidence dans un communiqué.

M. Saïed a également exprimé à M. Macron sa satisfaction quant à la « concertation permanente et au partenariat stratégique et fructueux entre la Tunisie et la France ».

Avec AP Xinhua

L’UA félicite Macron pour sa réélection à la présidence française

L’Union africaine (UA) a adressé lundi un message de félicitations à Emmanuel Macron pour sa réélection à la présidence française.

« J’adresse mes chaleureuses félicitations au président Emmanuel Macron pour sa brillante réélection », a tweeté le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

« Je suis heureux de poursuivre avec lui notre engagement pour bâtir entre l’Afrique et la France, et plus largement l’Europe, des relations rénovées et mutuellement avantageuses », a ajouté M. Faki.

Avec AP Xinhua

Le président gabonais espère qu’avec Macron la France et le Gabon ont un avenir à construire

Dans un message de félicitations au président français Emmanuel Macron, réélu dimanche pour un second mandat de cinq ans, le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba a dit espérer que grâce à cette victoire, la France et le Gabon « ont un avenir à construire ».

« Plus qu’un passé en commun, nos deux pays ont un avenir à construire », a écrit le président gabonais. « Ensemble, nous continuerons à travailler au raffermissement des relations entre le Gabon et la France », a-t-il ajouté.

Avec AP Xinhua

Emmanuel Macon promet « une ère nouvelle » après sa réélection

Emmanuel Macron, réélu président de la République française ce dimanche, a promis « une ère nouvelle » dans son allocution prononcée devant une foule de ses militants rassemblés au Champs-de-Mars à Paris pour célébrer leur victoire face à l’extrême droite.

« Cette ère nouvelle ne sera pas la continuité du quinquennat qui s’achève, mais l’invention collective d’une méthode refondée pour cinq années de mieux au service de notre pays, notre jeunesse », a déclaré Emmanuel Macron, qui a remporté 57 à 59% des suffrages exprimés lors du second tour de l’élection présidentielle, selon les estimations sortie des urnes des instituts de sondage.

Rappelant son projet « républicain dans ses valeurs, social et écologique », le président réélu a également reconnu « des divisions qui se sont exprimées » au scrutin.

Avec AP Xinhua

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron remporte un second mandat à l’Elysée

Emmanuel Macron a été réélu ce dimanche président de la République française, face à son adversaire d’extrême droite Marine Le Pen, lors du second tour de la présidentielle française, avec une victoire moins nette par rapport à 2017, selon les premières estimations sortie des urnes des instituts de sondage.

M. Macron a ainsi sécurisé un nouveau quinquennat à l’Elysée, remportant 57,6% des suffrages exprimés, contre 42,4% pour la candidate du Rassemblement national (RN), selon les estimations de l’institut Elabe publiées par BFMTV. Son score atteint 58% des voix, selon les estimations de l’Ifop-Fiducial pour les chaînes de télévision TF1 et LCI.

En 2017, M. Macron, représentant de la République en marche (LREM) a obtenu 66,1% de voix, contre 33,9% pour Mme Le Pen.

« Je poursuivrai mon engagement pour la France et les Français », a annoncé Marine Le Pen après sa défaite au second tour de la présidentielle marquée toutefois par une percée dans les urnes. Elle a qualifié ce résultat d' »éclatante victoire. »

Avec AP Xinhua

Gabon : le chef d’état-major des armées françaises en visite à Libreville

Le chef d’état-major des armées françaises, le général d’armée Thierry Burkhard entame ce jeudi une visite de deux jours au Gabon, a-t-on appris de source proche des forces militaires françaises au Gabon.

Vendredi, le général Burkhard sera reçu en tête à tête par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Les deux hommes parleront de la coopération militaire et des menaces terroristes qui touchent certains pays d’Afrique centrale, selon une source militaire.

Le général Burkhard passera également la journée de vendredi avec les militaires français au Gabon. Il se rendra notamment dans le centre de formation où bivouaquent les militaires français pour leur aguerrissement en forêt tropicale et où ils forment des militaires d’Afrique centrale.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :