Le président de la Commission de l’UA affirme que l’Afrique est devenue une « victime collatérale » du conflit en Ukraine

Le continent africain est devenu une victime collatérale du conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine, a déclaré mercredi le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat.

« En perturbant profondément le fragile équilibre géopolitique et géostratégique mondial, il (le conflit en Ukraine) a également jeté une lumière crue sur la fragilité structurelle des économies africaines », a indiqué M. Mahamat dans un communiqué.

Le conflit actuel se caractérise par une réduction de l’offre mondiale de produits agricoles et par une envolée de l’inflation des prix alimentaires, a indiqué le président de la Commission de l’UA.

« Le signe le plus emblématique de ces fragilités est la crise alimentaire qui fait suite aux troubles climatiques, et à la crise sanitaire de la COVID-19, amplifiée aujourd’hui par le conflit en Ukraine », a-t-il poursuivi.

Avec AP Xinhua

Le conflit russo-ukrainien nuit aux performances de l’économie africaine, selon un responsable de l’ONU

Un responsable des Nations Unies a déclaré mardi que le conflit entre l’Ukraine et la Russie affectait négativement les performances de l’économie africaine.

Walid Badawi, représentant du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Kenya, a déclaré que la crise avait entraîné une hausse du coût des produits de base sur le continent.

« De nombreux pays d’Afrique sont des importateurs nets de denrées alimentaires et dépendent fortement des exportations de blé de la Russie et de l’Ukraine. Cette chaîne de valeur a maintenant été affectée, ce qui pourrait entraîner une augmentation de l’insécurité alimentaire », a indiqué M. Badawi à Nairobi, en marge d’un symposium de haut niveau sur la mobilisation de nouveaux investissements en faveur des Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

Avec AP Xinhua

Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards de dollars d’aide à l’Ukraine

Le président américain Joe Biden a signé la loi adoptée jeudi par le Congrès apportant une gigantesque enveloppe de 40 milliards de dollars pour l’effort de guerre ukrainien contre la Russie, a annoncé samedi la Maison Blanche.

M. Biden a signé ce texte pendant son voyage officiel en Corée du Sud. La loi comprend 6 milliards de dollars pour permettre à l’Ukraine de s’équiper en véhicules blindés et de renforcer sa défense anti-aérienne.

Avec AFP

Crime de guerre en Ukraine : le soldat russe plaide coupable

Le soldat russe âgé de 21 ans a plaidé coupable au cours d’une série de questions liminaires.

A la question « comprenez-vous les chefs d’accusation »? » le jeune homme a répondu « oui ».

La même réponse donnée aux question suivantes « vous reconnaissez-vous coupable? », et « vous reconnaissez-vous entièrement coupable? ».

Avec AFP

La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé mercredi qu’il expulsait 34 diplomates français, en représailles aux 35 agents diplomatiques russes renvoyés chez eux par la France début avril.

L’ambassadeur de France à Moscou a été convoqué mercredi au ministère russe des Affaires étrangères et s’est vu remettre une note signifiant que « 34 collaborateurs des établissements diplomatiques français en Russie ont été déclarés « persona non grata » », a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué. Ils doivent quitter la Russie d’ici deux semaines, selon la même source.

Avec AFP

Il n’y aura pas de crise du blé en Egypte, selon le Premier ministre

Le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly a déclaré dimanche que son pays ne connaîtrait pas de crise d’approvisionnement en blé malgré les répercussions du conflit entre la Russie et l’Ukraine, deux des principaux exportateurs de blé vers l’Egypte.

M. Madbouly a tenu ces propos lors d’une conférence de presse donnée au Caire, au siège de l’autorité en charge des investissements, dans le but de faire la lumière sur la situation économique du pays face à la hausse mondiale de l’inflation.

Le projet national d’extension des terres agricoles a permis à l’Egypte d’augmenter sa propre production de blé, a-t-il affirmé.

Avec AP Xinhua

La Russie expulse dix diplomates roumains

Moscou va expulser dix diplomates roumains en représailles à une mesure similaire prise par Bucarest le mois dernier à la suite de l’invasion de l’Ukraine, ont annoncé vendredi les ministères roumain et russe des Affaires étrangères. Un Bulgare va également être renvoyé, selon le Kremlin.

La Russie condamne en outre « fermement les tentatives infondées de la partie roumaine de rejeter la faute de crimes de guerre en Ukraine sur la Russie », ainsi que « la ligne de Bucarest » consistant à « blanchir des exactions commises contre la population civile les bataillons nationalistes (ukrainiens) ».

Jeudi, la Roumanie avait convoqué l’ambassadeur russe Valeri Kouzmine pour protester après la parution sur le site Internet de l’ambassade d’un article. « L’utilisation répétée par la mission russe d’un langage inapproprié, offensant et provocant à l’adresse de la Roumanie et de l’Otan est inacceptable », avait alors expliqué le ministère.

Avec AFP

Le G7 accuse Vladimir Poutine de couvrir la Russie « de honte »

Alors que Vladimir Poutine s’apprête à célébrer lundi en grande pompe la victoire de l’Union soviétique sur l’Allemagne nazie, ses actions en Ukraine « couvrent la Russie et les sacrifices historiques de son peuple de honte », s’indignent dimanche les pays du G7 dans un communiqué commun.

Lors d’une réunion virtuelle à laquelle a participé le président ukrainien Volodymyr Zelensky, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon, et du Royaume-Uni lui ont « répété (leur) engagement à prendre de nouvelles mesures pour aider l’Ukraine à s’assurer un avenir libre et démocratique » ainsi qu’à « se défendre et repousser de futurs actes d’agression », selon le texte publié à l’issue de la rencontre.

Avec AFP

Londres gèle les avoirs du groupe de Roman Abramovitch

Le gouvernement britannique a annoncé jeudi avoir gelé les avoirs du groupe de sidérurgie Evraz, basé à Londres mais qui opère notamment en Russie et dont le milliardaire russe Roman Abramovitch, frappé de sanctions, est le principal actionnaire.

Evraz « opère dans des secteurs d’importance stratégique » et produit notamment « 28% de toutes les roues des chemins de fer russes et 97% des rails » du pays ce qui « est d’une importance capitale alors que la Russie utilise les chemins de fer pour acheminer du matériel militaire et des troupes vers le front en Ukraine », a indiqué l’exécutif britannique dans un communiqué.

Avec AFP

Zelensky appelle le chef de l’ONU à « sauver » les blessés d’Azovstal à Marioupol

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à aider à « sauver » les blessés se trouvant sur le site de aciérie d’Azovstal, assiégée et bombardée par les troupes russes.

« La vie des gens qui restent là-bas est en danger (…) Nous demandons votre aide pour les sauver », a indiqué Volodymyr Zelensky, cité par son service de presse, lors d’un entretien téléphonique avec Antonio Guterres alors que selon Kiev des centaines de militaires et de civils, dont des dizaines d’enfants, se trouvent dans des galeries souterraines de ce site.

Avec AFP

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :