Niger : près de 900 écoles forcées de fermer en raison de l’insécurité (UNICEF)

Au Niger, 890 établissements d’enseignement primaire et secondaire sur un total de 22.997 dans le pays ont été forcés de fermer à cause notamment de l’insécurité, affectant 72.000 élèves dont 38.194 filles, selon le rapport de ce mois d’août publié par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Plus de 2.430 enseignants sont touchés par cette situation.

Selon la même source, la région de Tillabéry (ouest du pays), située dans la zone dite « des trois frontières » (Niger-Mali-Burkina Faso), est la plus affectée avec 817 écoles fermées, touchant 71.936 enfants.

Les autres régions également affectées par cette crise sont celles de Diffa (extrême sud-est), avec 28 écoles fermées, et de Maradi (centre-sud), avec onze écoles suspendues et de Tahoua (nord-ouest), frontalière du nord malien, avec 34 établissements concernés.

Avec AP Xinhua

L’ONU met en garde contre la progression de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Est

Le nombre de personnes confrontées à des niveaux élevés d’insécurité alimentaire et à des pénuries d’eau graves en Afrique de l’Est pourrait monter jusqu’à 20 million, ont mis en garde mercredi les Nations Unies.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), plus de 15 millions de personnes sont déjà confrontées à des crises alimentaires en Ethiopie, au Kenya et en Somalie.

« Dans ces trois pays, près de 5,7 millions d’enfants souffrent de malnutrition aigüe, tandis que plus de 3 millions de têtes de bétail – dont les familles d’éleveurs dépendent pour leur alimentation et leur revenu – sont décédées », a déclaré l’OCHA dans un communiqué publié à Nairobi, capitale du Kenya.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :