L’UE renforcera sa coopération avec le Kenya sous la présidence de William Ruto

La Délégation de l’Union européenne (UE) au Kenya s’est dite mardi prête à renforcer la coopération avec le nouveau président kényan, William Ruto, dans les domaines d’intérêt mutuel.

Dans un communiqué publié à Nairobi, capitale du Kenya, l’UE a félicité M. Ruto après que la Cour suprême a validé lundi son élection à la présidence du pays, tout en souhaitant établir un partenariat avec son administration pour réaliser les objectifs communs.

L’UE se réjouit de travailler avec le président élu William Ruto et son administration pour renforcer encore davantage le partenariat grâce au dialogue UE-Kenya, indique ce communiqué.

Avec AP Xinhua

Kenya : la Cour suprême confirme la victoire de William Ruto à l’élection présidentielle

La Cour suprême du Kenya a rejeté lundi les recours contestant la victoire de William Ruto en tant que président élu, citant le manque de preuves tangibles produites par les plaignants, y compris le leader vétéran de l’opposition Raila Odinga.

La juge en chef Martha Koome a déclaré que les sept juges avaient unanimement rejeté les recours consolidés contestant la victoire de M. Ruto pour manque de fondement et pour ne pas avoir atteint le niveau de preuve requis.

Les juges ont déclaré que les plaignants n’avaient pas non plus réussi à prouver que l’exercice du vote était entaché d’irrégularités qui auraient pu compromettre le résultat.

« Nous constatons qu’aucune preuve n’a été soumise pour démontrer que William Ruto n’avait pas atteint le seuil de 50% plus une voix », a déclaré Mme Koome, lisant un résumé du jugement.

M. Odinga, 77 ans, qui présentait sa cinquième candidature à l’élection présidentielle, soutenue par le président sortant Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 9 août, a contesté les résultats de l’élection présidentielle annoncés le 15 août par le chef de l’organe électoral, qui a déclaré M. Ruto, son principal concurrent dans la course, vainqueur.

Avec AP Xinhua

Le Kenya est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de l’éducation pour tous, selon l’ONU

Les Nations Unies ont annoncé vendredi que le Kenya était sur la bonne voie pour atteindre les Objectifs de développement durable des Nations Unies sur l’éducation pour tous d’ici 2030.

Saidou Sireh Jallow, spécialiste senior du programme d’éducation au Bureau régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pour l’Afrique de l’Est, a souligné lors d’un forum de consultation national sur la transformation de l’éducation au Kenya que le pays avait donné la priorité aux investissements publics dans l’éducation, favorisant une trajectoire ascendante pour la plupart des indicateurs de développement de l’éducation.

Notant par ailleurs que le Kenya avait mis en place un programme d’apprentissage numérique qui a élargi l’accès à l’apprentissage, M. Jallow a indiqué que la nation d’Afrique de l’Est avait également mis en œuvre des réformes clés dans le secteur de l’éducation qui ont amélioré les résultats des apprenants.

Avec AP Xinhua

Kenya/élection : Odinga dépose une requête à la Cour suprême pour contester les résultats

Le chef de l’opposition kényane Raila Odinga a déposé lundi une requête à la Cour suprême du pays afin de contester les résultats de l’élection présidentielle du 9 août, pour laquelle son plus proche rival et vice-président en exercice William Ruto a été déclaré vainqueur par le chef de l’organisation électorale nationale.

L’équipe juridique de M. Odinga a déclaré qu’elle disposait de preuves concrètes de la fraude électorale qui aurait volé la victoire au candidat lors de cette élection présidentielle très contestée qui a opposé quatre adversaires.

Le doyen de l’opposition politique kényane âgé de 77 ans, qui s’était présenté pour la cinquième fois aux élections présidentielles avec la coalition Azimio La Umoja (En quête d’unité) réunissant 26 partis, a remporté 6,94 millions de voix ou 48,85% des 14,1 millions de bulletins déposés dans les urnes. Il est ainsi arrivé à la seconde place derrière M. Ruto, candidat de l’alliance Kenya Kwanza (Le Kenya d’abord) de 14 partis, qui a réuni 7,17 millions de suffrages ou 50,49% des votes, selon le bilan annoncé la semaine dernière par Wafula Chebukati, président de la commission électorale indépendante IEBC.

Avec AP Xinhua

Kenya : le vice-président sortant William Ruto remporte l’élection présidentielle

Le vice-président sortant du Kenya William Ruto a remporté l’élection présidentielle, a annoncé lundi soir le président de la commission électorale.

Le chef de la Commission indépendante électorale (IEBC), Wafula Chebukati, a déclaré que M. Ruto avait gagné 7.176.141 votes, soit 50,49% du total des voix, devant le leader de l’opposition Raila Odinga qui a réuni 6.942.930 votes, soit 48,85% des voix.

L’annonce des résultats a été retardée par des échauffourées et des allégations de fraude électorale par l’équipe de campagne de M. Odinga.

Avec AP Xinhua

Les Kényans aux urnes pour les élections générales

Des millions de Kényans ont commencé à se rendre mardi matin dans plus de 46.000 bureaux de vote à travers le pays pour élire leur chef de l’Etat, leurs parlementaires et leurs gouverneurs de région.

William Ruto, vice-président en exercice et candidat à la magistrature suprême sous les couleurs de l’alliance Kenya Kwanza (Le Kenya d’abord), a voté à 6h heure locale (3h GMT) dans une école primaire de son village ancestral de Sugoi, situé dans le comté d’Uasin Gishu (ouest).

Peu après avoir accompli son devoir électoral, il a promis de respecter les résultats du scrutin, après des mois de campagne passionnée.

M. Ruto se présente face à trois autres candidats, dont son principal rival, Raila Odinga, un vétéran de l’opposition. Ce dernier devrait voter dans une école primaire de Kibra, un grand bidonville de Nairobi, plus tard dans la journée.

Avec AP Xinhua

Le président du Kenya salue la construction de routes par la Chine pour stimuler le développement

Le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a salué dimanche les routes construites par la Chine dans son pays pour stimuler le développement et réduire les temps de trajet.

M. Kenyatta a fait ces commentaires lors de la cérémonie de mise en service de l’autoroute et de la rocade orientale de Nairobi.

La China Road and Bridge Corporation a construit les 27km de l’autoroute de Nairobi dans le cadre d’un modèle de partenariat public-privé. Elle a été mise à l’essai en mai dernier.

« Depuis que nous avons ouvert la route (Nairobi Expressway) aux essais publics, il faut désormais entre 15 et 24 minutes pour aller de Mlolongo, dans le comté de Machakos, à Rironi, dans le comté de Kiambu. Avant la construction de la voie express, ce trajet prenait au moins trois heures, ce qui équivaut à un aller-retour en avion jusqu’à Addis-Abeba », a rappelé M. Kenyatta.

Le projet de contournement oriental de Nairobi a été entrepris par la China Communications Construction Company en janvier et a permis d’élargir le contournement de la voie unique à deux voies d’origine en une voie double à quatre et six voies.

Avec AP Xinhua

Le Kenya et l’OMS lancent un centre de gestion des urgences sanitaires en Afrique

Afin d’améliorer la réponse aux urgences sanitaires en Afrique, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en partenariat avec le gouvernement kényan, a lancé samedi le Centre des urgences sanitaires.

Selon un communiqué de l’OMS publié à Nairobi, la capitale kényane, le centre jettera les bases d’une réponse solide aux urgences sanitaires, notamment aux épidémies qui se déploient sur le continent.

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, et le ministre kényan de la Santé, Mutahi Kagwe, figuraient parmi les hauts dignitaires qui ont assisté à la cérémonie d’inauguration des travaux de construction d’un centre destiné à gérer les urgences sanitaires en Afrique, qui a eu lieu à Nairobi.

Avec AP Xinhua

Le Kenya supprime les droits de douane sur le maïs importé pour renforcer sa sécurité alimentaire

Le Kenya a annoncé vendredi la suppression des taxes sur le maïs importé dans le but de renforcer la sécurité alimentaire, à la lumière d’une période de sécheresse prolongée et de la pression de l’inflation qui pèse sur les ménages.

Selon Cyrus Oguna, le porte-parole du gouvernement, cette exonération des droits sur le maïs importé vise à stabiliser l’approvisionnement en céréales, un aliment de base pour de nombreux ménages kényans.

M. Oguna a par ailleurs indiqué que le gouvernement s’était engagé à trouver une solution durable à l’insécurité alimentaire en augmentant la superficie consacrée à la culture du maïs et d’autres cultures de base comme le blé et le riz, précisant que le nombre de Kényans confrontés à une crise alimentaire est passé à 4,1 millions, contre 3,5 millions il y a quelques mois à peine.

Avec AP Xinhua

L’UE déploie une mission d’observation pour les élections au Kenya

L’Union européenne a annoncé avoir déployé une mission d’observation électorale au Kenya pour y suivre les élections présidentielle, parlementaires et régionales prévues le 9 août.

Elle a précisé dans un communiqué publié mercredi soir que son équipe de base se composait de 12 experts électoraux, lesquels sont arrivés à Nairobi lundi.

Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a nommé l’eurodéputé Ivan Stefanec observateur principal de cette mission au Kenya.

Il a indiqué que ces élections seront cruciales pour que les citoyens déterminent leur avenir, pour que les acteurs électoraux démontrent leur engagement en faveur de la démocratie, avec une concurrence loyale entre candidats lors d’un scrutin pacifique et pour que ces élections favorisent la stabilité dans toute la région.

Avec AP Xinhua

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :